Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Sing street - 2016

Réalisé par John Carney.

Avec Lucy Boynton,  Ferdia Walsh-Peelo...
Durée : 1h45.
Synopsis : Dublin, années 80. Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecœur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne, à part les vinyles de sa chambre d’adolescent. Afin de la conquérir,  il lui propose de jouer dans son futur clip.

>> Partager cet article...


Notre avis


Par LoveMachine
Par LoveMachine

John Carney est un cinéaste précieux pour les amateurs de comédies romantiques musicaux. En effet, c'est le seul actuellement à proposer des musiques entrainantes au service d'histoires émouvantes et romantiques. Il avait commencée avec la perle "Once" puis enchainé avec l'excellent "New York Melody". Autant dire que "Sing Street" avait une sacrée tâche à relever : s'inscrire dans la lignée de ses glorieux grands-frères. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le pari est relevé, avec brio. Pour cela, il quitte les décors glossy et énergiques du New York contemporain pour le Dublin de 1985. C'est ici que l'on rencontre Conor, ado vivant dans une famille loin d'être parfaite et au bord de la désintégration. Tout change (pour le pire mais aussi pour le meilleur) quand ses parents le changent d'école et qu'il rejoint Synge Street et son collège mal famé. Après des débuts difficiles, il se lie d'amitié avec d'autres jeunes passionnés de musique et, poussé par l'envie d'impressionner la jeune Raphina, un groupe de musique est composé et les premières chansons jouées.

 

On peut trouver dans "Sing Street" de nombreuses similarités avec les précédents films de John Carney : l'importance du groupe dans la musique et dans la vie, la musique comme proxy pour exprimer ses sentiments, le couple pas forcément assorti dont on ne sait pas s'ils finiront ensemble... Sur ce dernier point, "Sing Street" est nettement plus optimiste que les deux précédents films et c'est très bien comme ça. Le premier amour adolescent se prête bien aux films musicaux et l'époque choisie ici permet en plus d'explorer un univers musical 80s tout à fait rafraichissant. A-Ha, Duran Duran, The Cure, autant d'inspirations musicales qui vont forger le style musical (et le style vestimentaire) de Conor. Ferdia Walsh-Peelo fait du bon boulot dans son rôle mais j'ai quand même l'impression qu'il est destiné à une meilleure carrière musicale que cinéma. Ce n'est pas qu'il joue mal mais son répertoire d'expressions arrive à saturation assez vite. Il est assez fade au final, sauf dans les numéros chantés où là, il excelle.

 

Parlons-en de la musique, tant elle est exceptionnelle. A l'instar des autres films de Carney, les morceaux sont très plaisants à la première écoute et s'améliorent encore davantage par la suite, tout en étant filmés d'excellente manière. Si vous avez aimé la façon dont "Once" et "New York Melody" amenaient et filmaient les scènes chantées, "Sing Street" devrait vous contenter tant on y retrouve la patte du maitre. Mes principaux soucis avec les deux précédents films étaient que les histoires d'amour y étaient escamotées, et fort heureusement, ce n'est pas le cas dans "Sing Street". La relation entre Raphina et Conor y est davantage développée, pas forcément plus crédible, mais qu'importe. Le film réserve bon nombre de scènes romantiques et une fin bien plus optimiste (dans l'optique de la romance) que les deux films précédents. Malgré tout, le couple star n'a pas, à mon sens, la puissance d'un Glen Hansard-Marketa Irglova ou d'un Keira Knightley-Mark Ruffalo. Mais comme ses deux glorieux grands frères, "Sing Street" a le coeur au bon endroit, le sens du rythme dans la peau et il chante divinement bien. On tombe amoureux pour bien moins que ça.

 

Conclusion

+ Une époque peu abordée dans les films romantiques.

+ Un capital sympathie immense pour cette bande de jeunes acteurs.

+ Le jeune couple romantique et les scènes qui vont avec.

+ Les chansons, parfaites.

- Je n'ai pas ressenti la passion de la jeunesse dans le couple principal. Bien mais sans plus.

- Ferdia Walsh-Peelo chante très bien mais j'ai trouvé que son jeu d'acteur était assez limité.


 

Moment Looove :
Pendant la chanson "To find you".

 

Bande-annonce

On en parle ailleurs sur le site...

4 films d'amour à voir (ou pas) au ciné en octobre 2016 (jeu., 29 sept. 2016)
>> Lire la suite

B.-A. (V.O.) : "Sing street" avec Lucy Boynton et Ferdia Walsh-Peelo. (mer., 20 janv. 2016)
>> Lire la suite

Commentaires : 0
FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy