Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Gatsby le magnifique - 1974

Réalisé par Jack Clayton

Avec Robert Redford, Mia Farrow, Bruce Dern...

Durée : 2h18

Titre original : The Great Gatsby

 

Synopsis : Au début des années 1920, dans une débauche de luxe, d'alcool et d'argent, un mystérieux personnage s'installe à Long Island dans un domaine incroyable d'extravagance. Qui est ce charmant et légendaire Gatsby dont les fêtes attirent toute la société locale ? Les rumeurs les plus folles circulent. Un espion ou un gentleman anglais ? Un héros de guerre ou un mythomane ?

Partager cette fiche...


Un avis


Par Julie (Lovenaute)
Par Julie (Lovenaute)

Il est plus que probable que cette adaptation de Gatsby le Magnifique restera ma préférée ; avec Francis Ford Coppola au scénario et le trio Redford, Farrow, Waterston dans les rôles principaux, j’imagine difficilement comment partir sur de meilleures bases. D’autant plus que le film colle de très près à l’œuvre de Fitzgerald ; ce qui sera peut-être le principal défaut de cette œuvre à la réalisation très orthodoxe (voire kitch par endroits). La force du film, si elle ne vient pas de la caméra moyennement inspirée mais fidèle du réalisateur, vient de son casting. Sam Waterston, d’abord, qui sera notre narrateur et guide au cœur de cette « Lost Generation », jeunesse oisive, excentrique, dilapidant les richesses de l’Amérique et dépourvue d’idéaux dont Fitzgerald fut la voix. Vous l’avez probablement vu à de nombreuses reprises dans des seconds rôles et dans quatre Woody Allen (preuve de qualité) dans lesquels se trouvaient aussi… Mia Farrow.

 

Quelle meilleure actrice que Farrow pour incarner cette beauté distante et névrosée. Son physique, déjà, se fond parfaitement dans les artefacts de l’époque. Sa voix est parfaite et contribue à faire passer ce trait de caractère indispensable au personnage : sa fragilité. Car Daisy Buchanan est une femme névrosée mettant en scène sa vie et ses émotions dans le but de camoufler son angoisse d’être prise au piège dans son mariage de circonstance (du moins est-ce l’interprétation que j’en ai faite en lisant le roman). Et enfin, Robert Redford. Rien que son nom me fait rêver. Il est d’un charisme à couper le souffle dans ce film avec une maîtrise parfaite du sourire si bien décrit par Fitzgerald (où il te donne l’impression de te comprendre entièrement) tout en donnant une dureté aux traits de Gatsby, cohérente avec sa volonté de fer. Mia Farrow était persuadée de n’avoir aucune alchimie avec Redford à l’écran, ce dernier étant obnubilé par le Watergate qui venait d’éclater. Au final, elle est bien supérieure à celle entre Di Caprio et Carey Mulligan dans la dernière adaptation du film.

 

Mais malheureusement, l’histoire de Gatsby le Magnifique est celle d’une histoire d’amour déséquilibrée et dysfonctionnelle. En effet, chacun des deux protagonistes principaux se jette dans cette aventure de façon quasi-obsessionnelle pour mieux se voiler la face : Daisy, pour oublier qu’elle est mariée à un rustre et éviter de reconnaître que les jours de l’insouciance sont loin ; et Gatsby pour se persuader qu’il a enfin pris sa revanche sur la vie et sur les autres (nombreux) courtisans de Daisy. C’est aussi une tragique histoire sur le destin et la fatalité, fatalité de ce système de classe qui perdure malgré la guerre et l’émergence de la classe moyenne. Gatsby sera toujours un parvenu tant aux yeux de la classe des héritiers qu’à ceux de la masse ouvrière, dont il est issu. Ainsi nous passons l’intégralité des films et du roman à nous demander si l’histoire d’amour entre Gatsby et Daisy est réelle ; s’ils s’aiment ou bien s’ils aiment leur mise en scène ou encore s’ils s’aiment pour les bonnes raisons. J’imagine que ce sera à toi, cher lover, de te faire une opinion.

 

A déconseiller si l’élu-e de ton cœur fixe tous les jours la petite lumière verte qui brille devant ton porche.

 

Conclusion

+ Son casting.

+ Une adaptation plutôt fidèle au roman.

- Le film est assez long et parfois laborieux.

- L’histoire d’amour n’en est pas vraiment une.


 

Moment Looove :
Quand Gatsby remet son ancien uniforme d’officier.

 

Bande-annonce

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    aNIA (mardi, 28 juin 2016 17:28)

    C'est aussi ma version préférée. On y trouve ( je cite de mémoire ) la phrase magnifique que Clayton n'a pas oubliée et mise dans la bouche de Mia Farrow : "j'aime ton amour pour moi". La quintescence de tout approche amoureuse à ses débuts.. on m'aime ? j'aime aussi !, même si ce n'est qu'illusion. Ce film montre magnifiquement comment le plein rencontre le vide. A voir absolument. Ce film ne vieillit pas.

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy