Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Les Hauts de Hurlevent - 2012

Réalisé par Andrea Arnold

Avec Kaya Scodelario, James Howson, Solomon Glave...

Durée : 2h08

Titre original : Wuthering Heights.

 

Synopsis : Angleterre – XIXème siècle. Heathcliff, un enfant vagabond, est recueilli par M. Earnshaw qui vit seul avec ses deux enfants, Hindley et Cathy, dans une ferme isolée. Heathcliff est bientôt confronté aux violences de Hindley, jaloux de l’attention de son père pour cet étranger. Le jeune garçon devient le protégé de Cathy. A la mort de M. Earnshaw, Cathy est courtisée par le fils de riches voisins, laissant peu à peu Heathcliff à la merci de Hindley.

>> Partager ce film


Notre avis


Par LoveMachine.
Par LoveMachine.

Avant d'entamer cette critique du film, une précision : je nai pas lu le livre d'Emily Brontë donc je serais bien incapable de dire si les personnages sont conformes au livre, ou s'il suit à la lettre les péripéties du livre. Ce qui est certain, pour avoir lu un résumé du livre, c'est qu'il n'en est pas une adaptation complète puisque le film d'Andrea Arnold s'attache uniquement à dépeindre la relation entre Cathy et Heathcliff, de ses débuts à sa fin. Je pense donc que les amateurs du bouquin seront frustrés mais pour le profane que je suis, le film en lui-même se suffit largement et je n'ai pas eu l'impression qu'il manquait une fin digne de ce nom. Voilà pour les précautions, passons maintenant aux choses sérieuses.

 

La première chose qui frappe, c'est la réalisation d'Andrea Arnold, âpre, dure, brutale mais également tout en délicatesse quand elle s'attarde à filmer amoureusement les somptueux paysages vallonnés d'Angleterre. Le vent siffle aux oreilles, les cheveux volètent, la pluie tombe drue. Il y a quelque chose de profondément romantique, au sens originel du terme, dans la beauté de ces paysages qui tranchent avec les conditions de vie de Catherine et Heathcliff. C'est une jeune fille garçon manqué qui n'aime qu'une chose, courir et passer du temps dans cette lande désertée par les arbres et battue par les vents. C'est un jeune garçon vagabond recueilli par le père de Catherine et qui n'aura connu (et ne connaitra) que la misère et la souffrance.

 

Leur relation dans l'enfance occupe la première heure du film, non sans baisse de rythme. La réalisation réaliste d'Andrea Arnold, au plus près de ses personnages et de ce qu'ils vivent, permet de suivre avec attention cette première partie, malgré quelques baisses de rythme. Je vais lui reprocher quasiment la même chose qu'à Jane Campion dans "Bright star" à savoir l'absence totale de musique. C'est peut-être un détail pour de nombreuses personnes mais j'accorde une grande importance à la présence de musique dans les films romantiques. Ici, l'ensemble est égal et la seule musique que l'on a est le sifflement du vent. Les deux jeunes acteurs sont formidables, avec de vraies gueules de ciné, surtout pour Heathcliff, même s'il ne parle pas beaucoup. Tout est dans la sensation dans ce film, les non-dits, les regards. La violence y est brute, l'amour aussi.

 

La seconde partie est elle plus inégale, bien qu'elle soit aussi la plus dure. Heathcliff et Cathy sont devenus grands (mention spéciale à James Howson et à la magnifique Kaya Scodelario que l'on voit malheureusement assez peu) et leur relation prend clairement le virage tragique, insoutenable même, tant et si bien qu'il est assez compliqué d'y voir du romantisme. Obsession, chagrin, mort et amour fou sont ici réunis dans un mix difficile à supporter. En d'autres mots, on a connu plus funky comme film. Pourtant, on regarde jusqu'au bout. Parce qu'on a envie de savoir où cela va. Parce qu'on veut savoir comment ces deux amoureux maudits survivront à cet amour aussi vif et violent que le vent qui bat les terres d'Angleterre. Quitte à ce que la conclusion nous fasse plus de mal que de bien ou qu'elle manque de la force de celle du bouquin.

 

A conseiller aux amateurs d'histoires d'amour tragiques.

 

Conclusion

+ Une mise en images tout en force et délicatesse d'Andrea Arnold.

+ De superbes décors.

+ Des acteurs très bons.

- Une histoire d'amour tragique, puissante, trop puissante même, aux limites de la folie.

- Un faux rythme qu'il faut dompter.

- L'absence de musique.


 

Moment Looove :
Difficile à dire.

 

Bande-annonce

On en parle ailleurs sur le site...

13 films d'amour en costumes se déroulant en Angleterre entre le XVIème et XIXème siècle. (ven., 10 oct. 2014)
>> Lire la suite

8 films romantiques à surveiller au ciné en décembre 2012. (jeu., 29 nov. 2012)
>> Lire la suite

B.A. (V.O.) : "Les Hauts de Hurlevent", nouvelle adaptation du roman d'Emily Brontë. (sam., 08 sept. 2012)
>> Lire la suite

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Marsouba (vendredi, 30 novembre 2012 11:15)

    Bien moins bon que la version de 1992

  • #2

    MyLoveQ (vendredi, 30 novembre 2012 22:59)

    Je n'ai pas encore vu cette version... mais j'espère l'apprécier un peu mieux que LoveMachine :p

  • #3

    Plume (vendredi, 04 janvier 2013 22:18)

    Le fait que ça soit une histoire tragique, trop puissante au bord de la folie n'est pas un point négatif, c'est un fait. J'ai lu le livre des dizaines et des dizaines de fois et je pense, de ma pensée personnelle, qu'il est impossible de retranscrire une passion pareil. Ce n'est pas "physique", les spectateurs n'ont rien à voir, c'est dans la tête des personnages. Menfin, vais quand même regarder cette version. =)

  • #4

    Emma (dimanche, 13 janvier 2013 02:56)

    Ce film m'a fait frissonner. Les acteurs sont merveilleux. Les hauts de Hurlevent est je crois, le livre que je peux lire sans jamais me lasser. Je ne suis pas déçue de cette adaptation, je dois même dire qu'elle m'a prise de cours tellement je l'ai aimé. Ces paysages, cette ambiance et surtout ces acteurs formidables. Le moment que l'on voit sur le trailer ou cathy dit à Heathcliff que son départ lui à brisé le coeur....seigneur, j'en ai eu des frissons. Bref, superbe film à voir si les histoires poignantes mais pas forcément heureuses vous touchent et je tiens à préciser qu'une chanson à été écrite rien que pour ce film et quelle chanson!!! Mumford and sons - the enemy. A écouter sans plus tarder.

  • #5

    Lilou (vendredi, 10 janvier 2014 01:33)

    Cette version ne se concentre que sur la première partie du livre, ce qui est dommage. La version avec Juliette Binoche et Ralph Fiennes de 1992, elle, est à couper le souffle (mention spéciale à Fiennes). Même si je suis d'accord avec Plume, la violence de la passion exprimée dans le livre est tout bonnement inadaptable en image.

  • #6

    Mélinda (mardi, 23 juin 2015 14:05)

    La version de 1992 est mille foi mieux, c'est de très loin mon film préféré.

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy