Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

The sessions - 2013

Réalisé par Ben Lewin

Avec John Hawkes, Helen Hunt, William H. Macy...

Durée : 1h35

 

Synopsis : Mark fait paraître une petite annonce : "Homme, 38 ans, cherche femme pour relation amoureuse, et plus si affinités. En revanche paralysé… Amatrices de promenade sur la plage s’abstenir...". L’histoire vraie et bouleversante d’un homme que la vie a privé de tout, et de sa rencontre avec une thérapeute qui va lui permettre d’aimer, "comme tout le monde".

 

Sortie le 6 mars 2013

>> Partager ce film


Un avis


Par Jupliette
Par Jupliette

Basé sur l'histoire touchante du journaliste, poète et survivant de la polio, Mark O'Brien, "The Sessions" aborde un sujet délicat, celui du sexe chez les personnes handicapées. Forcément j'ai pensé à Hasta La Vista (que j'avais beaucoup apprécié) qui traitait du même sujet mais les deux films l'abordent de façons très différentes. Ici, on est loin de l'humour léger et de l'aventure joyeuse de trois ados, le point de vue est celui d'un adulte dont la quête est l'initiation au sexe et à l'amour.

 

Le film n'est pas tout à fait une histoire d'amour puisque le but de la rencontre entre les deux protagoniste, ne l'oublions pas, est l'éveil corporel et la découverte du plaisir sexuel. En effet, Mark O'Brien (John Hawkes) ayant contracté la polio étant jeune, se retrouve maintenant cloisonné dans un poumon d'acier (ou cercueil de métal) qui l'aide à survivre. On lui demande d'écrire un article sur la sexualité des handicapés. Il n'a jamais eu de relations sexuelles auparavant et souhaite trouver une assistante sexuelle afin de s'éveiller aux plaisirs corporels. C'est là qu'intervient Cheryl Cohen-Greene (Helen Hunt) qui est justement éducatrice sexuelle et va lui permettre de se réconcilier avec son corps et découvrir ce qu'il pensait inaccessible pour quelqu'un comme lui. Mark, est soutenu par son ami, le père Brendan ( William H.Macy) qui le conseille, l'écoute et joue son rôle de prêtre lors des moments d'angoisse de Mark en rapport au péché du plaisir charnel. Les "séances" avec Cheryl se trouvent être parfois des réussites et d'autres fois des échecs, les peurs de Mark à propos de la religion ou de ses performances prenant le dessus.

 

Toutes les questions qui vont se poser à Mark durant ses séances vont finalement l'aider et les discussions, les interactions entre lui et Cheryl vont s'avouer très touchantes. Au premier abord, leur relation peut paraître maladroite, froide voir gênante vu les circonstances. Rapidement une complicité entre les deux et l'arrivée petit à petit de la vie de Cheryl dans l'histoire, rendent le film romantique à sa façon et plein d'amour, alors qu'au départ il ne s'agissait que d'exercices sexuels. Il y a des moments durs, émotionnellement très forts, car forcément ce que souhaite Mark n'est pas simple mais le film ne tombe pas dans le pathos. Au contraire il s'équilibre entre la nature clinique du sujet et des moments sensibles mais subtils entre les deux personnages.

 

Pour ma part si le film est réussi c'est surtout pour son trio d'acteurs à la performance impeccable. John Hawkes interprète formidablement et sans devenir une victime ce personnage prisonnier de son poumon d'acier qui garde une aura joyeuse et un optimisme indécent. Il joue avec un humour qui refait lourdement penser à notre situation de personne "valide" et fait relativiser. Helen Hunt est une véritable révélation dans ce film, elle joue un rôle assez dur que d'autres refuseraient sans doute, dénudée crûment, sans artifice, elle offre son corps comme sujet d'exercice à l'éveil corporel. Elle ne doit pas trop en faire et garde une légère distance professionnelle tout en laissant entrevoir un soupçon de sensibilité. La relation entre Mark et Cheryl est assez complexe et très suggérée pour ce qu'il s'agit de leurs sentiments l'un pour l'autre, pas besoin de tout expliquer. Et William H.Macy, interprète avec beaucoup de sagesse et humour ce prêtre, confident de Mark. Il traite de façon franche les méandres de son ami. Cela dit, je trouve aussi le personnage de Vera, auxiliaire de vie pour Mark, interprétée par Moon Bloodgood, intéressante et amusante. Elle a ce côté séduisant dans son rôle d'auxiliaire cynique, franche et à l'allure faussement BCBG.

 

Toutefois, le film se veut être un biopic sur un passage de la vie de O'Brien mais se concentre un peu trop sur les personnages pour en être un. Si l'histoire suit son chemin, l'ensemble paraît glorifier les protagonistes et accumuler bout à bout les scènes de façon réglée sans chercher à en dire plus sur la vie extérieure des personnages. Pour moi, le film est pratiquement trop porté par ses acteurs et manque peut-être un peu de douceur et d'informations externes aux séances. Même si le côté clinique s'efface largement avec l'alchimie trouvée entre Mark et Cheryl ou Mark et Brendan, je sens une légère frustration sur le manque de révélations sur la vie des personnages. Malgré ces (tout) petits reproches, j'ai trouvé "The Sessions" juste et touchant, étonnant sur la performance des acteurs et j'ai même versé ma petite larme…et ça, ce n'est pas rien. Je ne sais toujours pas si le film est un "film de lover" ou non, il va plus loin qu'une histoire de sexe (il n'est d'ailleurs même pas érotique) et l'amour y est grandement présent même si c'est le temps de 6 séances...

 

Conclusion

+ La performance des acteurs

+ Le sujet peu souvent traité

+ Le questionnement philosophique et poétique.

+ Les dialogues.

- La concentration sur la performance du duo Cheryl et Mark

- Le manque d'informations sur la vie des protagonistes


 

Moment Looove :
Quand Cheryl et Mark se disent "Je t'aime" et que Mark décrit en parallèle la scène…

 

Bande-annonce

On en parle ailleurs sur le site...

4 films romantiques à surveiller au ciné en mars 2013 (jeu., 28 févr. 2013)
>> Lire la suite

B.A. (V.F.) : "The sessions" avec Helen Hunt et John Hawke. (mer., 06 févr. 2013)
>> Lire la suite

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    NadEEm (vendredi, 01 mars 2013 14:07)

    Très beau film par contre vous n'avez pas mentionné le poème. Je ne suis pas un homme de lettre mais je trouve que son écriture parvient à nous toucher. Et pour moi le moment love c'est durant sa lecture.

  • #2

    (lundi, 04 mars 2013 10:18)

    Ce film n'est pas du tout un film d'amour (c'est d'ailleurs précisé dans la critique) et en effet, il n'y a aucune histoire d'amour, et c'est encore moins une comédie romantique. C'est simplement un bon film avec une jolie histoire et de bons acteurs.??????????

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy