Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Ballroom dancing - 1992

Réalisé par Baz Luhrmann

Avec Paul Mercurio, Tara Morice...

Durée : 1h34

Titre original : Strictly ballroom

 

Synopsis : L'histoire de Scott Hastings, jeune champion de danse qui se rebelle contre la toute-puissante Fédération en introduisant ses propres figures contre celles imposées par les concours.

 


par L'Homme
par L'Homme

Baz Luhrmann. Tu connais peut être (surement ?) ce réalisateur grâce à des films comme "Roméo + Juliette" ou "Moulin Rouge" !? "Strictly ballroom" (dont le choix du remaniement français en "Ballroom dancing" est difficile à comprendre) est son premier long métrage; il fait partie de la trilogie du "Rideau Rouge", un triptyque musical composé aussi de "Romeo + Juliette" et de "Moulin Rouge".

 

Dans ces trois films, il est question d'une histoire d'amour avec l'implication d'une musique très présente, directement ou indirectement.

 

Dans "Ballroom dancing", Scott Hastings, jeune champion de danse, se rebelle contre la puissante Fédération de danse de salon, en effectuant ses propres figures à la place de celles imposées par les concours. Après s'être fait voler sa talentueuse partenaire par son principal (et très académique) rival, il va devoir se contenter de la peu gracieuse Fran, en la formant en prime !

 

Mais Fran va vite apprendre, et va se révéler être une femme de charme et une danseuse talentueuse, avec de l'entrainement. Évidemment, Scott sachant danser comme un chef, le statut de Lover (selon la fédération internationale du Lover) lui va comme un gant, et bien sûr, les deux danseurs vont vite se rapprocher.

 

La particularité de ce film haut en couleur, c'est peut être son manque de moyens qui se ressent dans les costumes, les coiffures ou encore les maquillages... Vois-tu petit lover, je me permets de dire ça en bon connaisseur que je suis de la trilogie du "Rideau Rouge" car tout ce que tu peux voir dans "Ballroom dancing", tu le retrouves plus tard, avec des moyens dans les 2 films suivants et ça ne choque plus du tout. Passons sur cet aspect qui, finalement, n'a pas tant d'importance que ça.

 

2 mots sur la musique : à part "Time after time", classique de la chanson de Lover des années 80, la grande majorité des musiques pour les danses de salon sont absolument indigestes, comme les musiques MIDI remplissant les logiciels et jeux vidéos de nos ordinateurs au début des années 90. C'est sûr qu'on ne retrouve pas la classe des musiques de "Dirty dancing" qui, pour la plupart, n'ont pas pris une ride aujourd'hui.

 

Alors manque de moyen ? Choix artistique ?... je pencherais plutôt pour le choix artistique, non pas parce que j'aime le travail de Baz Luhrmann, mais plutôt parce que toutes les couleurs du film se marient si mal ensemble qu'elles vont très bien avec la bande son. On remarque d'ailleurs que lorsque des musiques de qualité sont jouées, on ne voit que des personnages habillés normalement, sans complément capillaire disgracieux ni décor à vomir en arrière-plan.

 

L'histoire est originale, il y a bien sûr une ressemblance lointaine avec le scénario de "Dirty dancing", mais en beaucoup plus poétique et moins "masculin" (Scott Hasting n'est pas vraiment l'alter ego de Johnny Castle).

Mais c'est peut être ça qui est intéressant, on pourrait voir Ballroom dancing comme un anti-Dirty dancing, un film de danse se moquant des films de danse.

 

La scène finale est génialissime, si tant est que l'on sache apprécier une bonne danse et les quelques bonnes mesures d'une musique vieillissante.

 

Ami Lover, pour une soirée romantique, Ballroom dancing ne se présente pas comme le challenger face à tes autres films musicaux... Mais si ta douce (ton doux pourquoi pas) est fan des deux autres oeuvres de la trilogie, autant combler sa curiosité.

 

L'une de mes devises est: "Tout film mérite d'être vu"... car tout film, même mauvais, est le fruit d'un travail difficile. "Ballroom dancing" n'est pas mauvais, ne va pas comprendre à l'envers, graine de Love. Une autre de mes devises est "si tu n'as pas de paquet de fraise Tagada pour ta soirée de film romantique, tu peux t'asseoir sur ton bisou"... mais on en parlera plus tard.

 

A déconseiller si ta moitié n'est pas courageux(se) face aux films exubérants.

 

Conclusion

+ Un film coloré et déjanté.

+ La séquence "Time after time".

+ La progression du personnage de Fran.

+ La scène finale de danse pour le concours, absolument excellente.

+ La toute fin qui n'est pas sans rappeler un certain "Dirty dancing".

 

- Un film un peu trop "hors normes".

- Un humour particulier.

- Une esthétique "soit on aime, soit on aime pas du tout".

- Des personnages exubérants.

- Parfois le film sent le "pas trop de budget", surtout dans les costumes.

- La toute fin qui n'est pas sans rappeler un certain "Dirty dancing".

Moment Looove :
La danse sur le toit face à la pub Coca-Cola.

 

Extrait

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Capucine (lundi, 02 janvier 2012 11:08)

    Point de vue respectable et critique fort intéressante.
    Cependant, je trouve que tu insistes peut-être trop sur le côté "mauvais goût" du film. Je trouve que Ballroom Dancing révèle le vrai Baz Luhrman, bien plus que Moulin Rouge et Roméo + Juliet, car ici on voit l'intention : dès le début, avec la scène de l'interview de la mère over maquillée qui geint devant la caméra au sujet des décisions qu'a prises son fils, le ton est donné. Le film, dans l'exagération et le mauvais goût, est à prendre au second degré. Ici, on ne regarde même plus un film, mais une comédie musicale de Broadway, une pièce de théâtre ou que sais-je encore. Contrairement à Moulin Rouge et à Roméo + Juliet (mais surtout Moulin Rouge), qui sont presque vulgaires sans le vouloir, Ballroom Dancing, en exagérant costumes, attitudes et situations, rend finalement l'ensemble moins cheap que les deux autres films. Et puis ici, contrairement à Moulin Rouge, il n'y a pas de faux décors dégueu en arrière-plan, et même si tout semble improbable, l'histoire est tout de même plus crédible que Moulin Rouge... En revanche, si l'on ne parle que de l'histoire d'amour, je l'ai trouvée finalement assez bof car en tant que fille, il m'a été difficile de m'identifier à un personnage dont tout le monde se moque, qui est couvert de boutons et qui parait véritablement benêt. Je pense qu'en ça, Dirty Dancing bat Ballroom Dancing à plat de couture car Bébé est plus normale.
    Passons à la BO... Je ne suis pas du tout d'accord avec toi, il est dommage de ne pas pouvoir apprécier une musique parce qu'elle n'est pas connue! La musique de la danse finale est vraiment superbe, selon moi. Question de goûts j'imagine. (et sachant qu'il s'agit d'un film sur la danse de salon, il aurait été malvenu de ne compter aucune musique de danse de salon sur la BO...)

  • #2

    Amélie (dimanche, 16 février 2014 13:57)

    Alors, tout d'abord, je ne me prononcerai pas sur le côté artistique, costumes, etc, tout simplement parce que c'est bien couvert dans votre critique et dans le premier commentaire, et que j'ai moi-même du mal à me décider là-dessus. Le seul point sur lequel je voudrais revenir c'est le facteur lover de Paul Mercurio.
    Mercurio, ses dance moves et son petit accent australien. Si ça fait pas rêver, je ne sais pas ce qu'il vous faut. D'accord, c'est difficile de s'identifier à Fran, mais qui ne voudrait pas être à sa place? Notons par ailleurs que c'est rafraichissant que pour une fois ce soit la nana pas si canon qui finisse avec le beau gosse plutôt que le contraire, comme c'est généralement le cas dans les films romantiques. Je concluerai en mentionnant le potentiel "message subliminal" du film. "Ca serait pas mal de se mettre à la danse, non, chéri?" Ah, recréer la séquence "Perhaps perhaps perhaps"...

  • #3

    Romy (vendredi, 05 février 2016 20:19)

    Un très bon Baz Luhrmann j'ai beaucoup aimé!
    A conseiller à ceux qui aiment beaucoup la danse.

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy