Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

La cité des anges - 1998

Réalisé par Brad Silberling

Avec Nicolas Cage, Meg Ryan...

Durée : 1h53

Titre original : City of angels

 

Synopsis : Seth est un ange des temps modernes: une créature céleste qui aspire à se rendre utile sur terre. Pour ce faire, il prend de temps en temps une apparence humaine, mais la mission exige le plus souvent qu'il reste invisible. Les êtres les plus sensibles soupçonnent de temps en temps sa présence lorsque, pris par une angoisse, ils ont la sensation qu'une main invisible à l'oeil nu vient se poser sur eux, dissiper leurs ennuis.


par LoveMachine
par LoveMachine

"La cité des anges", remake hollywoodien de "Les ailes du désir" de Wim Wenders, est de ces films dont on entend parler en bien, et qu'on appréhende de voir. Dans 95% des cas, on est déçu à cause de nos attentes que nous avions placées trop haut. Et celui-là ne déroge pas à la règle, malgré de nombreux bons points.

 

Seth (Nicolas Cage plutôt inexpressif mais c'est le rôle qui veut ça) est un ange comme il y en a des milliers, errants parmi les humains, les réconfortant d'une tape sur l'épaule, invisibles aux yeux du monde qui ne croit plus en eux. Ces anges aiment se réunir sur la plage, au lever et au coucher du soleil, sans un mot, pour entendre quelque chose, la voix de Dieu sûrement. Tout bascule quand Seth rencontre Maggie Rice (Meg Ryan, jolie comme tout), une chirurgienne d'un hôpital de Los Angeles, la cité des anges du titre du film.

 

Il flotte dans ce film une atmosphère très différente des films de Lover habituels qui m'a désarçonné. Les anges sont des êtres impassibles, vêtus de noir et surplombent la ville, tels des oiseaux de mauvaise augure et ça donne vraiment un sentiment étrange, presque gênant.

 

Le réalisateur prend son temps, presque trop mais il ne se lasse pas de montrer que la beauté se trouve aussi dans les gestes les plus simples, comme manger un fruit, sentir le sable sous ses pieds ou le vent contre son visage, humer l'air frais du matin ou le parfum de l'élu(e) de ton coeur et il est probable que ce genre de message touche pas mal de spectatrices.

 

Le problème d'un film aussi lent est qu'il lui manque un souffle romanesque et la fin arrive presque trop vite, après une heure de scènes qui se ressemblent beaucoup. La seconde partie est beaucoup mieux mais il manque toujours quelque chose de magnifique. La fin est larmoyante à souhait et ne manquera pas de la faire pleurer tandis que toi, tu esquisseras à peine un mouvement de paupière, sans pour autant détester ce film finalement attachant, pour peu que l'on adhère à son rythme assez particulier.

 

A conseiller si l'élu(e) de ton coeur est à fond dans le trip anges veillant sur nous, vie après la mort, etc.

 

Conclusion

+ Atmosphère différente des films de Lover, plus lente

+ Idée intéressante

+ Bon sentiment général à la fin et peut vraiment toucher certaines filles droit au coeur

 

- Le rythme peut dérouter

- Un peu ennuyeux par moment

Moment Looove :
Quand Seth vient tenir Maggie dans ses bras, le temps d'une nuit.

 

Bande-annonce en anglais

Répliques de Lover

 

"I'm not afraid. When they ask me what I liked the best, I'll tell them, it was you."

"Je n'ai pas peur. Quand ils me demanderont ce que j'ai préféré, je leur dirais que c'était toi."

 

"I wait all day, just hoping for one more minute with you, and I don't even know you."

"J'attends toute la journée dans l'espoir d'une minute avec toi, et je ne te connais même pas."

 

"To touch you... and to feel you. To be able to hold your hand right now. Do you know what that means to me? Do you - Do you know how much I love you ?"

"Te toucher, te sentir. Etre capable de prendre ta main maintenant. Tu sais ce que cela signifie pour moi ? Sais-tu à quel point je t'aime ?"

 

"I would rather have had one breath of her hair, one kiss of her mouth, one touch of her hand, than eternity without it."

"Je préfèrerais avoir senti une fois l'odeur de ses cheveux, un baiser de sa bouche, un frôlement de sa main plutôt que l'éternité sans."

 

Musique du film

On en parle ailleurs sur le site...

10 endroits de San Francisco vus dans des films romantiques (jeu., 17 févr. 2011)
>> Lire la suite

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Robert (mardi, 26 mai 2009 17:22)

    Très beau site sur le cinéma et très bien organisé, facile d'accès. Dommage je ne suis pas très film d'amour mais par contre je suis 100% bande originale de musiques de films
    beaucoup de recherches dans la construction du blog, bra
    vo et ce qui m'épate ce sont les bandes flashs Je reviendrais
    pour éplucher les musiques de films A bientôt

  • #2

    freder (jeudi, 09 juin 2011 23:24)

    Trés bon site. Bravo pour vos recherches et vos remarques. Continuez dans cette voie.

  • #3

    L-J (mercredi, 07 mars 2012 23:02)

    Très beau film. Magnifique ! Le jeux d'acteur est super !
    Conseiller ;)

  • #4

    jelly (vendredi, 12 avril 2013 23:06)

    Un peu étonnée par cette critique, concernant "la lenteur" du film. C'est vrai que beaucoup de scènes développent la beauté de la vie, sous tous ses aspects, et je dirais que c'est justement là où l'on se dit "c'est presque trop beau", et on y croit malgré tout, jusqu'au dénouement. C'est cette latence, qui m'a permise de fondre en larmes à la fin de ce film, maintenant est ce que cela touche tout le monde? Peut être pas, mais moi je l'ai été, et je le recommande (même pour ceux qui n'aiment pas nicolas cage)

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy