Derniers avis ajoutés

2018
2016
2017
2018
2018
2018
2018
2018
2018
2018
2018
2017

The kissing booth - 2018

Réalisé par Vince Marcello.
Avec Joey King, Molly Ringwald, Joel Courtney
Durée : 1h45

Synopsis : Quand le premier baiser de la jeune Elle la mène à un amour interdit avec le garçon le plus couru du lycée, sa relation avec son meilleur ami est menacée.

 

Disponible uniquement sur Netflix.

>> Partager ce film...


Un avis


Par Graine de Lover (Lovenaute)
Par Graine de Lover (Lovenaute)

Lorsque j’ai voulu regarder "The kissing booth", après avoir lu le synopsis je me suis dis : voilà un tee-movie américain qui va suivre tous les codes des romances pour ados. C'est-à-dire un peu nunuche, sans prise de tête et surtout sans surprise, avec un dénouement final dans les grands clichés du cinéma américain. En bref, un film passable mais qu’on adore regarder parce que notre âme de Lover aime retourner au lycée pour regarder des amourettes d’une simplicité rafraichissante. Et bien j’ai le plaisir de vous annoncer que non ! Pour mon plus grand plaisir, et je l’espère pour le vôtre aussi. On aborde un nouveau thème dans ce nouveau teen-movie. C’est en effet, une histoire d’amour et d’amitié mais au lieu de les concentrer dans une seule et même personne comme c’est l’usage des films romantiques habituels, l’amour et l’amitié sont répartis entre deux personnes différentes. Voici le point positif de ce film, on ne met pas de côté le meilleur ami pour se concentrer sur l’histoire d’amour ! On peut ainsi considérer qu’il y a 3 personnages principaux dans ce film !

 

J’ai tout de suite adoré l’amitié formée par les deux personnages principaux. Lee et Shelly sont meilleurs amis depuis leur naissance (nés le même jour, à la même heure, dans la même maternité et même leurs mères étaient meilleures amies !). Des meilleurs amis comme chacun d’entre nous souhaiterait en avoir et je suis certaine que si toi aussi tu as un ou une meilleur(e) ami(e) inconditionnel(le) depuis ta plus tendre enfance, tu comprendras alors le dilemme de Shelly. En effet, tout se complique quand celle-ci réalise qu’elle éprouve des sentiments pour le grand frère de son meilleur ami. Et pourtant elle a promis à Lee qu’il ne se passera jamais rien entre eux. Le grand frère en question, Noah interprété par Jacob Elordi est inconnu du monde cinématographique. Mais je salue les castings américain qui pour la première fois depuis longtemps n’ont pas choisi un acteur de 27 ans pour jouer un lycéen de terminal ! Enfin, j’ai envie de dire ! Ça rajoute un peu plus de crédibilité à l’histoire parce que bien qu’il paraisse beaucoup plus vieux, l’acteur n’a en réalité que 20 ans et l’actrice principale qui en a 18 n’est pas en décalé avec son âge virtuel. D’ailleurs pour être tout à fait honnête, l’actrice joue assez bien une ado de 16 ans et son humour décalé donne tout le piment nécessaire à cette romance. Vous allez me demander, et l’alchimie entre les acteurs ? J’y viens ! Comme on dit, les opposer s’attirent ! Et ce n’est pas ce film qui va nous dire le contraire. Les deux ont au moins 20 cm de différence et Noah est un bad boy coureur de jupons mais surprotecteur envers celle qu’il considère être comme un membre de sa famille. Et c’est sur ce point ils se rapprochent. Finalement, il l’a vu grandir et l’affection qu’il a pour elle est flagrante dès le début (notamment par des regards jetés discrètement à chaque fois qu’ils se retrouvent au même endroit). Ce qui le rend super mignon.


D’ailleurs, le moment tant attendu est à la hauteur de nos espérances ! Il tient au nom du film "The kissing booth" qui signifie la cabine de bisous, nom donné à une attraction pour la collecte de fond que Lee et Shelly ont décidé d’organiser dans le cadre de leur club de danse. Le principe de l’activité consiste à ce qu’un gars ou une fille (volontaire normalement) ait les yeux bandé. Les jeunes payent alors la maudite somme de 5 dollars pour l’embrasser. Cette scène est à la fois drôle et pleine de feux d’artifice. Elle est aussi l’élément déclencheur de leur histoire d’amour. C’est à ce moment là que Noah et Shelly prennent conscience qu’ils ont une attirance l’un pour l’autre mais Shelly prend également conscience qu’elle est en train de violer une règle fondamentale du code de l’amitié. A ce moment se pose la véritable problématique de ce film. Le lien entre l’amour et l’amitié et la peur de blesser notre ami le plus proche lorsque l’amour nous appel. En effet, Lee précise que si jamais Shelly brise la règle n°9 (à savoir coucher avec Noah son grand frère) il ne lui parlera plus jamais.


Alors c’est sans surprise qu’il finit par découvrir la vérité, c’est inévitable, le dénouement prévisible de toute cette histoire. La scène est alors superbement jouée, très véridique empli de sincérité et de réalité. L’actrice (Joey King) déjà rayonnante au côté de Séléna Gomez dans le film "Ramona et Beezus" est le petit bijou de ce film qui ne serait pas le même sans elle ! Elle parvient à nous faire ressentir le déchirement intense face à la perte de son meilleur ami si elle ne met pas un terme à son histoire d’amour pourtant si importante pour elle. Elle incarne son personnage avec beaucoup de justesse et de sincérité. D’ailleurs ce qui fait le triomphe de ce film c’est le dénouement final qui ne va pas dans les clichés romantiques américain du genre ! L’amour et l’amitié sont alors mis à pied d’égalité et les réalisateurs n’ont pas du tout bâclé la fin comme c’est malheureusement parfois le cas. Et, bien heureusement pour la loveuse inconditionnelle que je suis, le Happy end est bien présent et encore plus savoureux que s’il avait été facilement accordé. Enfin, pour le plus grand plaisir des lovers que nous sommes, ce film nous fait des clins d’œils répétés au grand classique des teen movie des années 80, "The Breakfast club", en ajoutant l'incontournable Molly Ringwald au casting. Celle-ci incarne en effet la mère de Lee et Noah. Un autre clin d’œil encore plus appréciable selon moi est la reprise du générique du film devenu culte "Don't you (forget about me)". La musique passe en effet en musique de fond lors du bal de promo.

 

Bref, si tu adores les teens movies et que tu veux rire un bon coup tout en ayant des étoiles plein les yeux, voilà une comédie romantique pour toi.

 

Conclusion

+ L'actrice principale ! Une vrai pépite.
+ Un meilleur ami non mis à l'écart par l'histoire d'amour.
+ Une histoire pas bâclée du tout.
+ Le petit clin d’œil au film "The breakfast club". 

- L'acteur qui joue Noah est un peu moins à la hauteur de la talentueuse Joey king.
- Nous faire croire que l'on peut s'endormir au pieds du panneau Hollywood de Los Angeles (A ceux qui ne le savent pas, il y a un Hélicoptère qui arrive dans les 5 minutes si on ose franchir le grillage de 2 mètres qui clôture le versent du Mont Lee)
- Le message de la fin... enfin c'est une question de point de vue...


 

Moment Looove :
La scène avec la "kissing booth" lors du carnaval.

 

Bande-annonce

On en parle ailleurs sur le site...

Les 21 films d'amour et comédies romantiques sortis par Netflix en France en 2018. (mer., 25 juil. 2018)
>> Lire la suite

Comment "The kissing booth" est en train de devenir le film romantique phénomène de 2018. (jeu., 07 juin 2018)
>> Lire la suite

B.-A. : "The kissing booth" avec Joey King et Jacob Elordi. (lun., 14 mai 2018)
>> Lire la suite

Écrire commentaire

Commentaires: 11
  • #1

    Junizomao (vendredi, 25 mai 2018 04:06)

    Un petit bijou romantique ce film.
    Netflix va achever ma vie sociale s'il sort des petits films à l'eau de rose comme je les aimes.
    J'ai 34 ans passés, je suis marié , j'ai 3 filles et j'ai adoré cette histoire d'amour et d'amitié teenager ( dans la lignée "elle est trop bien")
    On apprécie la pétillante Joey king et le charme de Jacob Elordi. L'alchimie entre ces 2 là est parfaite.
    Et Joel courtney joue parfaitement le rôle du meilleur ami trahi.
    Ces 3 acteurs sont supers et j'ai vraiment passé un super moment (bon plusieurs car je l'ai regardé 4 fois)

    Pour le coup de Hollywood j'ai trouvé ça aussi très gros mais bon.
    Il y a un tome 2 en livre, alors qui sait ? Nous aurons peut être une suite...

  • #2

    anne (dimanche, 27 mai 2018 15:20)

    Je suis plutôt d'accord avec ta critique, cependant le personnage principal ne s'appelle pas du tout Shelly mais Elle, et dans la version française elle est prenommée Ella (pour éviter de confondre avec le pronom personnel).

  • #3

    Graine de lover (lundi, 28 mai 2018 12:28)

    @anne Merci pour ton commentaire, effectivement la fille s'appelle Elle... J'ai juste été perturbée par la première scène du film qui se passe au bord de la piscine. A ce moment là Noah l'appel "Shelley" alors je ne sais pas pourquoi le prénom m'est resté dans la tête comme si son vrai prénom était "Shelley" et que "Elle" n'était en réalité qu'un surnom ou le diminutif de son vrai prénom (on connait bien la tendance américaine à utiliser des diminutifs plutôt que les prénoms dans leur intégralité).

  • #4

    Anne-Sara (mardi, 29 mai 2018 23:55)

    Shelly est son vrai nom, mais tout le monde l’appele « Elle » ou « Ella » en français. Voilà voilà!

  • #5

    Mure Grenada (vendredi, 08 juin 2018 16:00)

    Je n'ai pas du tout accroché ni au couple ni à l'histoire... Je trouve l’héroïne vraiment niaise et l'intrigue vraiment tirée par les cheveux (et pourtant j'aime bien les romcoms lycéennes). Bref, je suis étonnée de tous les avis super emballés par ce film ! Comme quoi,les goûts et les couleurs...

  • #6

    Vio (mercredi, 13 juin 2018 23:21)

    Je suis une adepte des comédies romantiques, j'avais peur d'être un peu déçue par ce "teen-movie", mais pas du tout ! Au contraire, j'ai trouvé ça très sympathique et drôle ! L'actrice joue très bien, ce rôle lui va à la perfection et avec son partenaire, ça colle ! Alors oui, certaines scènes sont improbables et un peu attendues, mais en même temps ce ne serait pas romantique, sans un peu de phrase à l'eau de rose !!!
    Je pense que je vais le regarder en VO pour me familiariser avec son vrai prénom !

  • #7

    Rima (vendredi, 15 juin 2018 20:03)

    Franchement agréablement surprise par ce film. La bande annonce ne m'attirait pas de base et une pote m'a convaincue de le regarder. C'est un film qui fait rêver. Qui ne rêve pas qu'un gars s'occupe de nous comme ça, nous protège, même si il nous considère comme sa sœur (tout le monde n'en rêve pas mais c'est une façon de parler). Film très cliché, mais vraiment accrocheur, et qui m'a personnellement pris aux tripes. Les "pestes" du lycée ne sont finalement pas très présentes, ce qui, selon moi, est une bonne chose. Une chose est sure: je vais lire le livre :)

  • #8

    ... (lundi, 18 juin 2018 22:16)

    Franchement je ne m’attendais pas à voir un aussi bon film ...
    De base je ne suis pas fan des films américains je trouve ça trop nunuche mais celui la est une vraie perle ! Je l’ai trouve vraiment accrochant ( cela doit avoir un rapport avec le fait que Jacob Elordi et Joey King soit vraiment en couple dans la vie ...)
    Je recommande et en espérant qu’il y ait une suite !

  • #9

    Titi (vendredi, 29 juin 2018 23:04)

    Bonsoir,
    Quelqu'un sait ou je peux trouver les livres en français ?

  • #10

    Hannah (dimanche, 01 juillet 2018 16:03)

    Hello, j'ai aussi beaucoup aimé, en revanche il me semble que son vrai prénom est Elle et que Noah l'appelle Shelly parce qu'elle n'aime pas ce petit surnom qui devait être le sien plus jeune.
    Pour la petite anecodote, Joey King et Kacob Elardi sont ensemble dans la vrai vie depuis le tournage : une alchimie expliquée donc

  • #11

    Lapinbeu (mardi, 14 août 2018 22:12)

    Je suis tout à fait d'accord avec cette critique. Pour moi, le film a quelque chose en plus : c'est le rapport d'une teenager à son corps et à sa féminité. Elle est libre ( voir toutes les scènes où elle se sent en sécurité de se désapper devant un par terre de boys qui se rincent l'œil, certes, mais jamais dans l'idée , " c'est une salope", "appel au viol" et autre connerie. Aussi , elle entre dans sa vie sexuelle dans la joie et sans tous les chichi qui encombrent beaucoup trop de film… J'avais trouvé cela aussi dans "dirty dancing" d'une certaine façon. C'était le point féministe-éduquons-nos-jeunes-filles de Lapinbleu… Merci pour ce site qui me permet de chercher les films dont j'ai besoin quand j'en ai besoin!

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2017  

Retrouvez-nous sur Internet :

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy