Derniers avis ajoutés

2018
2018
2014
2018
2015
2018
2018
2018
2018
2016
2017
2018

Only lovers left alive - 2014

Réalisé par Jim Jarmusch.
Avec Tom Hiddleston, Tilda Swinton, Mia Wasikowska...
Durée : 2h03
Synopsis : Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme endurante et énigmatique. Leur histoire d’amour dure depuis plusieurs siècles, mais leur idylle débauchée est bientôt perturbée par l’arrivée de la petite sœur d’Eve, aussi extravagante qu’incontrôlable. Ces deux êtres en marge, sages mais fragiles, peuvent-ils continuer à survivre dans un monde moderne qui s’effondre autour d’eux ?

>> Partager ce film...


Un avis


Par Exileecath (Lovenaute)
Par Exileecath (Lovenaute)

Ce film n'est pas un film mais un OCNI : un Objet Cinématographique Non Identifié. Attention, ce n'est pas non plus un film expérimental où le spectateur ne comprend rien au scénario et où la musique est dissonante et les mouvements de caméra imprévisibles. Non, c'est un OCNI car il est réalisé par Jim Jarmusch, le spécialiste des films d'auteurs aux États-Unis. Cet OCNI est bien un film de lovers. Lui, c'est Adam joué par Tom Hiddelston, le Loki de "Thor" et "Avengers". Il est grand, mince, élancé, pâle, brun et un peu déprimé et semble lassé de vivre. Elle, c'est Eve joué par Tilda Swinton, vue dans beaucoup de films d'auteurs. Elle est grande, mince, élancée, pâle, blonde et un peu moins déprimée qu'Adam, plus lumineuse semble-t-il.


Adam est en manque...on pourrait croire qu'il est en manque de sang (car, oui, ce sont des immortels), mais non -il a un très bon circuit d'approvisionnement. Il est en manque de Eve, car ils vivent séparés malgré leur amour millénaire et manifestement intense. Lui est dans une ville américaine dans un appartement-musée où règne un capharnaüm sans nom, elle est sur un autre continent. Ils parlent au téléphone, elle ne veut pas venir, a du mal à comprendre l'état de son compagnon. Et puis devant  le désespoir amoureux d'Adam, elle cède et le rejoint.
C'est à ce moment que commencent les scènes où les deux acteurs sont presque toujours ensemble à l'écran et cela crée en permanence des moments amoureux, puisque leur passion n'est pas éteinte et qu'ils sont dépendants l'un de l'autre, qu'ils se livrent à l'autre sans retenue mais avec une forme de distance. Il y a une ambiance particulière dans ces moments. C'est en fait un peu lent. On a presque envie de leur dire : allez jeter vous l'un sur l'autre pour que votre passion explose à l'écran...et bien non ! ce n'est pas le genre. Et c'est peut être d'ailleurs ce que fait la qualité du film : un amour inconditionnel n'a pas besoin de grandes démonstrations romantiques : il suffit pour le vivre que l'autre soit présent. C'est presque philosophique.

La complicité des acteurs est pour moi assez évidente, il se passe quelque chose d'étrange lorsqu'ils sont tous les deux à l'écran : une passion froide (normal, pour des vampires) et chaude à la fois (normal, ils s'aiment vraiment). Des décors baroques, une image léchée dans un clair-obscur permanent ou presque, une bonne bande son à la fois romantique et agressive, des histoires annexes qui ne sont pas artificielles et qui contribuent à montrer la solidité d'un amour fidèle. L'amour sans limite de temps et de lieu est au centre du film même si il y a peu de moments tendres et des baisers échangés, ces vampires étant finalement bien pudiques et  bien préoccupés par la vacuité humaine et la déliquescence des hommes, que Adam exècre pour leur manque de profondeur et de chaleur.

 

Conclusion

+ l'entente évidente des interprètes, présents à presque tous les plans.
+ l'interprétation qui permet de se laisser embarquer dans l'histoire.
+ la scène de fin , à voir comme une transmission.

- le regard très noir sur l'humanité pourtant bien vivante par rapport à deux immortels.
- le film se déroule uniquement la nuit, ce qui est parfois un peu pesant.


 

Moment Looove :
La scène des retrouvailles.

 

Bande-annonce

On en parle ailleurs sur le site...

9 films d'amour à surveiller au ciné en février 2014. (jeu., 30 janv. 2014)
>> Lire la suite

Commentaires: 0
FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2017  

Retrouvez-nous sur Internet :

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy