Derniers avis ajoutés

2018
2006
1955
2018
2018
2018
2018
2014
2018
2015
2018
2018

Interview : Loïc Paillard, réalisateur de "Les étoiles restantes".

Alors que "Les étoiles restantes" sort aujourd'hui dans les salles françaises, nous nous sommes entretenus par mail avec son réalisateur Loïc Paillard pour qu'il nous parle un peu de son film.

FilmsdeLover : Nous te connaissions comme réalisateur de courts-métrages tels que "Her name is crazy". Est-ce que le passage au long-métrage fut compliqué ?
Loïc Paillard : J’ai passé presque 3 ans après "Her name is Crazy" a chercher des producteurs pour faire l’adaptation en long métrage. C’était la période la plus compliquée. A partir du moment où j’ai décidé de monter ma société de production et de me lancer, tout est devenu beaucoup plus simple. Il faut dire que la plupart des personnes qui ont travaillé sur ce film sont des amis, j’étais donc bien entouré, c’est une grande chance quand on se lance dans un premier long métrage. La seule grosse difficulté c’était de respecter le budget. Mais j’étais habitué aux économies ultra réduites avec mes courts métrages, alors ça ne m’a pas dérangé plus que ça.

FdL : Si tu devais citer tes influences pour "Les étoiles restantes", quelles seraient-elles ?
LP : J’avais une référence, c’était "Les invasions barbares". J’avais peur de faire un film lourd sur la maladie. J’ai donc vu plusieurs fois les "Invasions Barbares" parce que c’était ce que je voulais faire : un film qui parle de la vie autour d’une personne qui fait face à la mort, en mélangeant des scènes drôles et des scènes plus dures.

FdL : On retrouve Benoit Chauvin au générique après votre collaboration dans le court "Et on mangera des fleurs". C'était une évidence pour toi pour le rôle d'Alex ?
LP : Pour "Et on mangera des fleurs", le personnage que j’avais écrit ne correspondait pas du tout au profil de Benoît. Seulement, quand on s’est rencontrés, j’ai eu un coup de coeur et j’ai donc ré-écrit pour lui.C’est le genre de mec qui peut te dire du Victor Hugo. "Te dire", dans le sens où tu peux avoir l’impression qu’il te raconte sa journée de boulot, alors qu’il est en train de réciter un poème que tu détestais à l’école. Et puis il a le talent de comprendre mes phrases sans que j’ai besoin de les terminer. C’est pratique sur le tournage, parce que je termine pas souvent mes phrases ! :-)


Pour le long métrage, c’était évident que ce soit lui. C’est d’ailleurs une presque suite de "Et on mangera des fleurs". Le personnage est le même, un peu paumé, un peu lâche aussi, mais touchant. D’ailleurs, dans "Les étoiles restantes", il vient de se faire larguer, et la voix de son ex au téléphone c’est Norah Lehembre, Léa dans "Et on mangera des fleurs".

FdL : Parlons un peu distribution puisque le film a bourlingué en festival (Cabourg et Champs Elysée Film Festival notamment) et a finalement mis du temps à sortir au ciné. Est-ce difficile de sortir un film comme "Les étoiles restantes" en France ? Pourquoi selon toi ? Quel regard portes-tu sur le système de distribution des films en France ?
LP : La distribution c’est ce qui a pris le plus de temps. On pensait qu’on avait fait le plus gros, c’est à dire financer et fabriquer le film, mais en fait pas du tout ! Généralement, les films ont déjà leurs distributeurs sur scénario, tout est calé jusqu’à la sortie. Nous, on est parti bille en tête en croisant les doigts pour que le film soit réussi et qu’il trouve après son distributeur. Seulement, on s’est rendu compte à quel point c’est compliqué quand on a un film sans tête d’affiche pour qu’il sorte en salle. Même les prix qu’on a gagnés en festival n’ont rien changé.

 

On a donc monté une société de distribution, et au même moment, on a rencontré une autre société avec qui on co-distribue le film aujourd’hui. C’est une distribution artisanale, mais ça marche. Il y a des exploitants qui nous font confiance, ils aiment le film et ont envie de le défendre. C’est beau de voir que le cinéma ce n’est pas juste des entrées et des chiffres, c’est aussi plein de passionnés qui prennent des risques chaque semaine pour faire en sorte de sortir des films dit "fragiles" comme "Les étoiles restantes". Ensuite, c’est le public qui fera en sorte que le film reste à l’affiche ou pas. On croise les doigts !

FdL : Dernière question, traditionnelle sur le site : Quels sont tes trois films romantiques préférés ?
"Les chansons d’amour", "500 jours ensemble" et "Eternal Sunshine of the spotless mind".

 

"Les étoiles restantes sort en salles ce mercredi 7 mars. Retrouvez notre avis sur le film ici.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0
FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2017  

Retrouvez-nous sur Internet :

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy