Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

ven.

11

nov.

2011

1 livre, 1 film de Lover #6 : "Le temps n'est rien" contre "Hors du temps".

Cette semaine, NoA du blog "Le monde de NoA" s'attaque à l'un des petits chouchous de FilmsdeLover.com, à savoir le film de Lover romantico-fantastique "Hors du temps" et surtout au livre dont est adapté le film intitulé "Le temps n'est rien" d'Audrey Niffenegger.

par NoA (Lovenaute)
par NoA (Lovenaute)

Suite à une déficience génétique, Henry, depuis l'âge de 6 ans voyage dans le temps, sans aucune maîtrise du ni quand, ni où. Son seul point de repère : Claire qu'il rencontre lorsqu'elle a 6 ans. Un don difficile à gérer pour lui et pour celle qui deviendra l'amour de sa vie, Claire.

 

  • Le livre "Le temps n'est rien".

Publié en 2003, "Le temps n'est rien" de Audrey Niffenegger, est un roman que j’ai découvert après avoir vu le film. Il nous raconte l'histoire, la vie de Henry, cet homme hors du commun qui voyage à travers le temps, sans aucune maîtrise sur le "quand" et le "où" il va se retrouver projeté.

 

Belle idée à la base qui est admirablement racontée par l'auteure en faisant le choix de nous décrire ces instants de vie du point de vue des deux héros principaux. Parfois du point de vue d'Henry, parfois de celui de Claire, parfois des deux en alternance. Pratique donc pour nous aider à nous placer dans le temps en nous donnant également les clés de lectures avec en tête de "chapitre" les dates et les âges de Claire ou d'Henry.

 

Un livre plein de suspens, de surprise, d’inattendu, que l'on prend le temps de lire, doucement. On revient en arrière, on vérifie une date, une info, une chronologie... Presque sur la rythmique même du livre, on avance dans l’histoire, puis on revient sur un moment clé et on poursuit sa lecture pour retomber dans le « présent » du moment.

 

On tourne une page, on réfléchit... On fait des pauses, tellement il peut poser mille et une questions, mais c'est aussi ce qui m'a beaucoup plu !

 

Pour apprécier pleinement ce livre je dirais qu'il vaut finalement mieux ne pas trop réfléchir et ne pas définir de logique pré-établie. Il vit dans l'instant présent, il faut que nous aussi, sans projection ni de "et si ?". Tout simplement garder à l'esprit que nous sommes toujours avec le Henry de l'instant présent. Une fois cela acquis, le livre est un bonheur de lecture, on oublie très vite ce qui nous entoure, entièrement concentré sur l'histoire. Mais un livre qui comporte également des scènes un peu dures et sombres, même si équilibré par des passages pleins de poésie, de tendresse et d'émotions partagées.

 

A lecture du livre, on se demande effectivement au fil des bonds dans le temps comment mettre en image ce scénario si compliqué ?

 

C’est en 2007 que Robert Schwentke ("Flight Plan", "Red") se lance dans l’adaptation de ce roman. Sorti en 2009, le film conserve le titre anglais du roman « The Time Traveler's Wife » (« La femme du voyageur dans le temps ») qui sortira sur le marché français avec le titre « Hors du temps ».

 

Comme dit plus haut, j’ai d’abord vu le film avant de lire l’histoire. Et bien, à ma grande surprise et c’est finalement assez rare pour le noter, je préfère le film, qui fonctionne tout aussi bien que le livre, voir mieux et qui connaît un final qui n'est pas du tout celui du livre, même si respectueux de l’angle voulu et décrit par l’auteure.

 

L’histoire est ici simplifiée pour ne garder que l’essentiel et se focaliser uniquement sur Henry et Claire qui s'aiment à travers le temps et les épreuves que les multiples sauts dans le temps de Henry leur font vivre. Parce que oui Henry les subit, il ne choisit ni quand, ni où, ni comment. Il ne maîtrise pas le temps et semble ne pas le souhaiter, sauf quand, au cours d'un voyage dans le temps, il rencontre Claire à l'âge de 6 ans. Il reviendra la voir, ils apprendront à se découvrir et à s'aimer, au fil du temps.

 

"Hors du temps" est un film émotion qui nous transporte, idéalement, dans le temps et dans l'intensité de cet amour inévitable et intemporel. Avec la belle et romantique à souhait Rachel McAdams. A la fois, forte et fragile, sincère et bouleversante de justesse dans le rôle de Claire et le charismatique, tendre et romantique Eric Bana, plus que crédible dans ce rôle où les émotions déroutantes s'emmêlent sans cesse. L'alchimie entre les deux acteurs est plus que crédible, ils sont Henry et Claire.

 

Un film que l'on regarde les yeux grands ouverts, le coeur battant, le cerveau tournant à 2 000 tours, se posant 1 000 questions. A quelle période sommes-nous ? Se connaissent-ils ? Toujours à se demander l'impact que peut avoir chaque rencontre et chaque voyage dans le temps passé, présent, futur, futur du présent, le passé se jouant au futur.

 

L’alternance du livre du point de vue des personnages se retrouve habilement sur pellicule dans le placement des personnages. On analyse rapidement dans chaque scène sous quel angle est révélée l’histoire.

 

Personnellement tous ces films qui jouent sur la temporalité sont un vrai bonheur de questionnement, plus ou moins subtil en fonction des films. Je pense notamment à "L'étrange histoire de Benjamin Button", "Si seulement", "Peut-être", "Kate & Leopold", "Retour vers le futur", "L'armée des douze singes", ou l'excellente série "Code Quantum" et je suis sûre dans oublier...

 

Au final, « Hors du temps » est une adaptation plus que réussie de « Le temps n’est rien », respectant mais sublimant l’histoire. Les acteurs y sont excellents, la BO est subtile et le final... Oh mon dieu, ce final. Cette scène de fin est tout simplement sublimissime, les yeux grands ouverts, le cœur battant, les mains accrochées à ce qui est à côté de soi, le souffle court, les larmes aux bords des yeux. Rien que pour cette scène merveilleuse, le film figure parmi les inoubliables du film romantique.

 

Je dirais donc, lire le livre d’abord et savourer pleinement cette adaptation et cette mise en scène, mais surtout découvrir Henry et Claire qui prennent vie et corps devant nous. Une histoire d'amour à travers le temps, dont le futur, le passé, le présent s'entremêlent et se démêlent au fil du temps. L'amour se conjugue ici plus que jamais à tous les temps.

 

Un morceau choisi :

"Les mots me font défaut : je suis amoureuse de cet homme

qui n'a aucun souvenir de moi, notre histoire appartient

encore au futur en ce qui le concerne."

 

PS : Et surtout regarder le bonus DVD avec 21mn de making of de tournage et les commentaires des acteurs, du réalisateur et du scénariste du film. Une mine d’informations !

 

>> Retrouvez NoA sur son blog "Le Monde de NoA".

 

Partager cet article...

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    MyLoveQ (vendredi, 11 novembre 2011 15:30)

    J'ai beaucoup aimé ce film, que j'ai trouvé magnifique. J'envisage très sérieusement de lire ce livre. Merci pour cet article :)

  • #2

    Plume (vendredi, 24 février 2012 18:16)

    Moi aussi, j'ai vu le film avant de lire le livre et je pense qu'il est indispensable de faire les deux pour bien tout saisir. Le film est bien fait et le livre bien écrit, tout est abordable et leur amour est ... hors du temps.
    Les acteurs sont très bien aussi !

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy