Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

ven.

12

déc.

2014

Les petits papiers de L'Homme #6 : "Love actually" contre la vraie vie.

Dans cette rubrique, le co-fondateur de FilmsdeLover L'Homme a ressorti ses nombreux post-it griffonnés et a tout donné à un stagiaire pour qu'il ponde des articles d'une incroyable qualité sans être payé. Il y parle sans langue de bois des films romantiques qui l'ont marqué et de l'amour en général.

Salutation Lovenaute, aujourd’hui tu vas vouloir me buter car je vais te parler d’une comédie romantique culte et je vais probablement avoir des mots très durs. “Love actually”, de Richard Curtis, avec William Thacker de “Coup de foudre à Notting Hill”, Mark Darcy du “Journal de Bridget Jones”, Qui-Gon Jinn et Sabé de “Star Wars”, Bilbon Sacquet du “Hobbit”, Rick Grimes de “The walking dead”, les professeurs Trelawney et Rogue de “Harry Potter”. (version pour les non-geeks : Hugh Grant, Colin Firth, Liam Neeson, Keira Knightley, Martin Freeman, Andrew Lincoln, Emma Thompson et Alan Rickman). Beaucoup trop de personnages donc, tous reliés à divers degrés par le travail ou la famille. En somme, une belle partie fine romantique à des années lumière de la réalité… Mais c’est ça que tu aimes hein ? Pour ne pas te mentir, c’est ça que j’aime aussi.


Il faut que tu saches que son aspect de comédie romantique parfaite, “Love Actually” le doit aux nombreuses libertés qu’il prend avec ce qui aurait pu se passer dans la réalité. Même si l’un de mes précédents articles te démontrait que la vie rejoint parfois la fiction en matière d’amour et de romantisme (voir Les petits papiers numéro 3), tu as déjà dû remarquer que c’était plus souvent le contraire !

Revenons sur certaines scènes du film :

Dès le début, on découvre le personnage de Mark (Andrew Lincoln) qui organise une surprise de fou pour le mariage de Peter, son meilleur ami (aussi le mec le plus inintéressant de la terre) et sa jolie et gentille femme (Keira Knightley) en dissimulant un orchestre parmi les invités dans l’église. Sans rien connaître de l’histoire, on se demande déjà comment cette nana peut préférer son actuel mari sans intérêt à son pote super mignon et super original qui la dévore des yeux en faisant semblant de peu l’apprécier !

Dans la réalité : L’amour est un sentiment difficile à expliquer bla bla bla, OK… mais là, il ne faut pas déconner meuf, le meilleur ami de ton mari, c ’est Rick de “THE WALKING DEAD”  ! Je ne suis pas homosexuel mais je ne le jetterais pas de mon lit ! Aussi parce qu’il peut être très utile en cas d’attaque de zombies… Ok, j’arrête avec les morts-vivants.

Pas longtemps après, on a Harry (Alan Rickman) qui convoque Sarah, l’une de ses employés, dans son bureau pour la prévenir que toute la boite sait qu’elle est amoureuse de Karl, leur chef designer. Il lui dit alors, je cite la VF : “invitez-le à prendre un verre, ensuite au bout de 20 minutes, glissez discrètement dans la conversation que vous voulez l’épouser, faire l’amour et avoir plein d’enfants.”

Dans la réalité : si ton boss de 50 ans, avec qui tu entretiens des relations tout à fait cordiales, te convoque dans son bureau et te dit ça en te regardant droit dans les yeux, voilà quelle sera ta réaction :

Nous retrouvons aussi  un cliché dans la séquence où Colin dit à Tony qu’il part aux Etats-unis :
Cliché : Les américaines aiment tous les garçons anglais et sont toutes des bombes atomiques adeptes des parties de Monopoly tout nus et à plusieurs (je parle bien de sexe mais je m’adapte aux mineurs qui lisent cet article).

Dans la réalité : J’ai ressorti mon petit carnet de notes de mes folles années pour rafraîchir ma mémoire et je peux t’assurer que les américaines sont toutes différentes, pas plus fofolles que les anglaises ou les françaises, juste… humaines comme toi et moi, c’est dingue non ? Qui l’eut cru ?

Un peu plus loin, Mark (encore lui) ouvre sa porte à Juliet qui insiste pour voir la cassette vidéo du mariage. Mark est gêné et affirme l’avoir perdu mais Juliet fouine, la retrouve rapidement et la met dans le magnétoscope. La vidéo n’est composée que de gros plans d’elle, ce que nous identifions tout de suite comme une preuve irréfutable de la passion incroyable que Mark lui voue.

Sauf que Juliet met 5 longues minutes à comprendre. À chaque fois que je vois cette scène, j’ai envie de lui crier “IL T’AIME BOUFFONNE, IL t’AIIIIMEUUU !”

Dans la réalité : Elle aurait compris directement et aurait eu une discussion lourde et sérieuse avec Mark.
Dans la réalité (bis) : Un gars qui filme exclusivement la femme de son meilleur ami en gardant la cassette cachée chez lui est un psychopathe. Juliet serait partie en courant. Heureusement que Mark est un romantique et ne l’a filmé qu’à son mariage ; ça aurait pu être bien pire !

Adepte des plans préparés méticuleusement, Mark a tenté (et réussi) le truc le plus casse-gueule du monde avec ses “cartons de la vérité et de l’amour”, LA scène culte du film d’ailleurs. Il va sonner chez Juliet (et son mari) pour lui avouer ses sentiments, histoire que ce soit bien clair. Évidemment, il ne fait pas les choses à moitié.

Je vais revenir sur cette scène en détail car elle représente à elle-seule un acte romantique absolument impossible à réaliser dans la vie réelle, à moins de se préparer bien à l’avance et d’avoir UN MAX DE CHANCE ! Fun fact : Au début de la scène, Juliet et Peter ne font absolument rien. Ils attendent devant la télé éteinte, sans se parler. Alors tu vas me dire “oui mais ils profitent de l’instant”... Ils profitent de que dalle oui ! Elle se fait chier avec lui et puis c’est tout. J’avais raison, ce mec est inintéressant et ne sait surement pas tuer des zombies !... Ok, j’arrête avec les morts-vivants.


Mark sonne à la porte et Juliet va ouvrir. Donc là déjà, il y a un point qui cloche dans son plan. Comment savait-il que Juliet allait ouvrir ? Et si Peter lui avait ouvert ? Que lui aurait-il dit alors qu’il se pèle les miches dehors à 21h avec ses pancartes et son poste cd ? Bref, Juliet ouvre et Mark lui demande de mentir à Peter en lui disant que c’est une chorale de noël. Comme Peter est complètement con, il gobe sans sourciller et tombe dans cet astucieux traquenard. Deuxième gros coup de bol pour Mark. Le troisième, c’est le fait que Juliet n’appelle pas les flics en criant. Parce qu’il ne faut pas oublier que quelques temps plus tôt, elle découvrait que Mark l’avait filmé en gros plan durant toute la journée de son mariage.


Cependant, elle sait que c’est un romantique et qu’il va sûrement la faire vibrer une fois de plus avec l’une de ses mises en scène dont il a le secret. Il faudra au passage qu’on m’explique comment Peter peut confondre un cd joué sur un petit poste à deux balles avec une chorale de noël composée de quelques chanteurs à la porte de sa maison ! Toutefois, ça fonctionne et Juliet est conquise par les pancartes de Mark…

Nous avons donc ici la nana la plus indécise de la terre, elle s’est mariée il y a quelques mois et craque tout à coup sur le meilleur ami de son mari (qu’elle connaît depuis un bail) après quelques petites démonstrations romantiques dont les idées proviennent probablement de nos pages “Cadeaux de lover” sur le site. Le pire, c’est qu’elle lui court après pour l’embrasser ! Comme ça me paraissait complètement bidon comme situation, j’ai décidé d’aller frapper à la porte de Keira Knightley avec des pancartes de l’amour pour tester le truc (pour la science et pour toi, lovenaute). Mon audience au tribunal a lieu le mois prochain.

Dans la réalité : C’est Peter qui ouvre la porte. Mark (le psychopathe) bafouille son amour pour Juliet, ils se battent, Peter meurt. Juliet arrive et hurle de peur, Mark tue Juliet par réflexe. Juliet et Peter se réveillent en zombie. Mark leur explose le cerveau.

… Ok, j’arrête avec les morts-vivants.


Il y a plein d’autres moments complètement bidons dans “Love Actually” mais je vais m’arrêter là pour ne pas définitivement gâcher ta vision de cette rom-com à l’état pur. Le plus étonnant avec les films de ce genre, c’est que je remarque tout de suite ce qui ne fonctionnerait jamais dans la réalité, mais j’adore cette magie ! Ce qui est certain, c’est qu’en plaisantant sur les exagérations présentes dans les comédies romantiques, je me moque de ma tendance à y adhérer à fond, mais jamais de toi petit(e) lovenaute, car…

>> Partager cet article


Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Marie (vendredi, 12 décembre 2014 23:20)

    Je ne verrai plus jamais ce film de la même façon :)

  • #2

    Lau1307 (samedi, 13 décembre 2014 00:05)

    J'adore ce film, mais n'empêche, cet article m'a bien fait marrer !

  • #3

    David (lundi, 15 décembre 2014 01:09)

    Trop drôle !
    J'ai fait moi-même le coup des pencartes à une amie pour son anniversaire et une soirée thématique sur le cinéma.
    C'était galère à mettre en oeuvre mais génial à réaliser !
    Après, Toulouse n'a peut-être pas le charme de Londres... Quoique...

  • #4

    Lééa (lundi, 15 décembre 2014 11:58)

    Haha cet article m'a bien fait rigoler ! C'est vrai qu'il y a des trucs pas trop trop crédibles.. Mais bon, c'est plein de magie comme vous dites alors c'est pour ça qu'on aime !! :D
    (quoi qu'on aimerait aussi à la sauce zombie. Oh oui tiens, un Love Actually Zombie comme l'adaptation d'Orgueil et Préjugés et Zombies. A coup sûr, Mark serait le seul survivant ! -lui, et d'autres personnages en détresse à sauver-) hehe

  • #5

    Eugénie (mardi, 16 décembre 2014 21:23)

    Je crois que c'est ça qui est magnifique dans ce film... c'est gardé à l'esprit que (peut-être, je n'en sais rien) ils avaient l'intention d’exagérer à fond les moments romantiques déjà parce que de 1) c'est le noël, et qu'il faut avoir de l'espoir (juste pendant deux jours, ensuite on regarde le journal télévisé et on part bosser) qu'ensuite, ça reste une grosse rom-com et que sinon c'est pas drôle (mon argument est génial)

    C'est irréel, on le sait, et comme tu le dis, on adore quand même y croire. Et d'ailleurs ça me fais penser à la série 'New girl' avec Zooey Deschanel, où il se passe le même genre de chose, le romantisme est poussé et c'est ça qui est génial!! (mais si vous croisez un anglais comme le mec parfait dans New Girl, appelez-moi, s'il vous plaît...)

  • #6

    Ana (vendredi, 19 décembre 2014 21:39)

    Ca m'a bien fait rire et remonté le moral, merci pour cet article ! (je reste fidèle à Love Actually malgré tout...!)

  • #7

    Isabelle (vendredi, 19 décembre 2014 22:42)

    Bon, allez, parce que c'est bientôt les Fêtes et qu'un petit mot gentil, ça vaut parfois un bon cadeau : je prends enfin le temps de vous écrire pour vous remercier. Il y a quelques mois déjà que je parcours votre site pour y trouver de bonnes idées de films... mais aussi tout simplement pour le plaisir de la lecture de vos critiques souvent pleines d'humour. Continuez, ça fait du bien (et sans vouloir vexer les autres membres de cette super dream-team, mention particulière pour les critiques de l'Homme qui me font souvent rire généreusement toute seule devant mon écran.)

  • #8

    Isabelle (vendredi, 19 décembre 2014 22:46)

    J'ai oublié : je crois que j'ai la réponse à "comment Mark pouvait savoir que c'est Juliet qui ouvrirait la porte?"... En plus de ne pas savoir lutter contre les morts-vivants, Peter est un macho fini pour qui c'est forcément à Madame de se lever pour aller jusqu'à la porte, voilà! Ahlàlà, pauvre Juliet...

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy