Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Une grande année - 2007

Réalisé par Ridley Scott

Avec Russell Crowe, Albert Finney, Marion Cotillard, Freddie Highmore...

Durée : 1h58

Titre original : A good year

Synopsis : Max Skinner, un banquier d'affaires anglais, hérite du vignoble provençal où il passait autrefois ses vacances d'été aux côtés de son oncle. Il y retrouve Francis Duflot, le vigneron qu'il a connu enfant et qui veille depuis trente ans sur les cépages. Alors qu'il prend possession de ses terres, Max apprend qu'il est suspendu suite à une de ses transactions douteuses. Il se résout à s'installer quelque temps dans la propriété pour l'évaluer avant de le vendre et retourner vivre sa vie à Londres.


Par LoveMachine
Par LoveMachine

Pour quiconque est déjà allé dans le Lubéron, "Une grande année" est un vrai retour en Provence, un peu idéalisée certes, mais aussi agréable qu'une après-midi à l'ombre des oliviers. C'est d'ailleurs sa principale qualité puisque les paysages de la région de Gordes sont sublimement filmés et contrastent avec les scènes du film se déroulant à Londres. C'est évidemment le but car dans ce film, on parle de vin, d'amour et surtout de renaissance.

 

Le thème du retour aux vraies valeurs de la vie n'est absolument pas nouveau et est traité d'assez bonne façon ici. Autant le dire tout de suite, pour moi, le principal défaut du film est d'avoir Russell Crowe en tête d'affiche, beaucoup trop vieux pour le rôle. Ou alors c'est Marion Cotillard qui n'est pas assez âgée pour le sien, mais dans les deux cas, il y a un sévère problème de cohérence à ce niveau-là et c'est bien dommage.

On doit aussi aller avec une vision très anglophone des Français, ce qui peut amuser ou énerver au choix, d'autant plus que la réalisation de Ridley Scott est assez étrange. Certaines scènes n'ont rien à faire dans ce film et certaines autres sont filmées avec une sorte de frénésie qui doit sans doute rappeler la frénésie londonienne qui habite Max mais qui ici tombent assez fréquemment à plat.

 

Y a-t-il quelque chose de bon à sauver de ce film malgré tout ? Tout à fait, à commencer par les scènes de flash-back entre Freddie Highmore et Albert Finney, qui ne sont pas sans rappeler "La gloire de mon père" tellement elles sont touchantes et semblent authentiques. Placées adroitement ici et là, elles évoquent avec justesse les souvenirs et les regrets d'un homme bouffé par sa vie jusqu'au point d'avoir oublié cet oncle qu'il aimait tant.

Autre motif de satisfaction, Marion Cotillard. Oui et j'assume. Elle est rayonnante dans ce film tout en étant naturelle au possible. Ce qui me fait d'autant plus regretter qu'elle doive donner la réplique à Russell Crowe qui en comparaison n'est pas à la hauteur. Il aurait fallu un James McAvoy un peu vieilli (mais pas trop) et ça aurait été parfait. On y découvre aussi Abbie Cornish que j'ai eu du mal à reconnaitre tellement son changement physique est impressionnant entre ce film et "Bright Star" notamment. Elle apporte un twist au scénario qui n'est pas désagréable mais qui nous amène à un autre problème.

 

L'histoire d'amour entre Cotillard et Crowe passe au second plan, voire même au troisième si on considère que la renaissance du héros en territoire provençal et la destinée du chateau qu'il a hérité forment les deux axes principaux de l'histoire. C'est dommage de mon point de vue parce que d'autres scènes romantiques auraient pu être tournées à la place de scènes inutiles pour améliorer cet aspect.

Pourtant, malgré tous ses défauts, toutes ses incohérences, tous ses clichés, "Une grande année" laisse un bon arrière-goût dans la bouche. Allez savoir, ce n'est pas un grand cru, loin de là, mais il fera l'affaire pour une soirée romantique dans un couple établi. Et si en plus vous aimez la Provence, n'hésitez plus.

 

A conseiller à tous ceux et toutes celles qui aiment la Provence...

 

Conclusion

+ La Provence, magnifiquement filmée et cadre idéal à cette histoire.

+ Les scènes entre Freddie Highmore et Albert Finney.

+ Le charme de Marion Cotillard.

 

- Russell Crowe, que je trouve trop vieux pour le rôle.

- L'histoire d'amour trop effacée.

- Quelques scènes inutiles ou filmées étrangement.

 

Moment Looove :
Le premier rendez-vous entre Russell Crowe et Marion Cotillard.

 

Bande-annonce

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    BlueFlower (mercredi, 28 août 2013 18:30)

    Rien de révolutionnaire dans ce bon film mais une Provence magnifique,deux acteurs pas mauvais du tout et même si la différence d'age ne tient pas la route dans l’écriture elle ne m'a pas paru un obstacle insurmontable.
    Le scenario est varié avec les splendides flash back,les impératifs londoniens,la métamorphose du héros et l’idylle pas gagnée d'avance..
    En plus j'ai pas mal souri et ri,ce qui n'est plus toujours le cas..
    Alors bien sur la vision des Américains de la France n'a pas évolué depuis 1945 mais on le sait bien qu'ils ont un tout petit esprit égocentrique nos amis d'outre atlantique..

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy