Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Nos plus belles années - 1974

Réalisé par Sydney Pollack

Avec Barbra Streisand, Robert Redford, Bradford Dillman...

Durée : 1h50

Titre original : The way we were.

 

Synopsis : L'histoire tumultueuse d'un couple depuis les années 30 jusque dans les années 50, pendant la guerre et le Maccarthysme.

>> Partager ce film


Notre avis


Par LoveMachine.
Par LoveMachine.

Et voilà, encore une note et une critique qui vont me valoir d'être insulté pendant des mois et des mois, comme c'est déjà le cas pour "L'abominable vérité" ou "Bright Star". Mais sois assuré(e) que je voulais l'aimer ce "Nos plus belles années". J'en avais tellement entendu parler que j'étais prêt à fondre de plaisir devant l'histoire de ce couple malmené par l'Histoire, la guerre et le Maccarthysme.

 

Las, ce fut un pétard mouillé en ce qui me concerne. Mais pas à cause des interprètes, je tiens à le préciser. Robert Redford est beau comme un dieu grec et Barbra Streisand lui rend admirablement la pareille. Le problème vient de tout le reste, à commencer par le personnage de Barbra Streisand, une activiste communiste tellement aveuglée par ses convictions politiques qu'elle en sacrifie son histoire d'amour (et devient par là-même une tête à claques). Pas très lover dis donc. C'est admirable ce genre d'engagement mais nous, ce qui nous intéresse, c'est de savoir si ce film est romantique. Il l'est, en partie, notamment aux débuts de l'aventure entre le fringant Robert et la balbutiante Streisand durant le lycée. Il y a là quelques belles scènes mais encore une fois, le personnage de Streisand gâche tout lors de leurs retrouvailles, à être étouffante comme rarement aucune femme ne l'aura été. Cela s'arrange un peu aux trois-quarts du film avant de terminer en eau de boudin. Si tu aimes les montagnes russes émotionnelles, peut-être bien que ce film est fait pour toi.

 

Il y a ensuite le contexte de l'histoire. J'ai bien compris que ça parlait de communisme, de guerre mondiale et de maccarthysme mais il faut croire que ma licence en langues étrangères appliquées (et les cours de civilisation américaine qui vont avec) sont désormais bien loin puisque la dernière partie à Hollywood fut assez nébuleuse. Qui soutient qui, qui fait quoi, qui proteste contre quoi ? Tout ceci manque un chouïa d'explications d'autant plus que le film se traine en longueur. Film d'amour, "Nos plus belles années" préfère analyser ce qui ne semble pas fonctionner dans un couple et c'est ce qui m'a le plus embêté. Je cherchais le genre d'histoire pour me faire vibrer et si cela se produit de temps à autre, ce n'est au final que l'histoire d'un couple qui ne parvient pas à s'entendre. C'est intéressant d'un côté mais ça n'est pas ce que j'attendais de ce film. D'où ma déception.

 

On retiendra au niveau des bons points la musique du film et surtout la chanson "The way we were" interprétée par Barbra Streisand. Mais une bonne musique et quelques moments épars de romantisme n'ont jamais fait une oeuvre culte. Comme toujours dans ces cas-là, je ne peux que vous conseiller de le voir, de vous faire votre propre avis et on reparle dans les commentaires.

 

Conclusion

+ La musique originale.

+ Quelques scènes romantiques.

+ Robert Redford et Barbra Streisand...

-... mais pas son personnage à elle.

- Un drame avec un soupçon de romantisme.

- Un contexte nébuleux pour les non-initiés.


 

Moment Looove :
La bière échangée à la fac.

 

Extrait

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Léa (lundi, 11 février 2013 17:28)

    Leur histoire est beaucoup plus complexe que ça. Je trouve ton interprétation un peu hâtive, Katie (alias Streisand) ne fait pas vraiment passer ses idées ou son engagement politique avant son histoire d'amour. Pendant tout le film, ce qui est tragique, c'est ce qui les attire l'un dans l'autre est aussi ce qui va les perdre. Il aime son engagement et sa ferveur, comme il l'aime parce qu'elle croit en lui plus que tout autre, et qu'elle le connaît plus que tout autre (ce sont les paroles mêmes du film). Redford dans le film ne sait pas ce qu'il veut, et il a tendance à choisir la facilité et l'indolence, parce qu'il peut se le permettre. Elle, le pousse à donner le meilleur de lui-même et c'est pour ça qu'il lui revient ; mais le temps et la fatigue ont raison de cet amour, et c'est en ça qu'il est réellement tragique. C'est un film très réaliste, sur la nostalgie, le travail du temps sur une relation, et si effectivement l'élément historico-politique n'est pas très bien explicité, c'est parce qu'au fond, ce qui compte c'est moins le contenu que les décisions qu'ils prennent. Elle choisit de rester elle-même, ce pour quoi il l'a aimée. Il la trompe, je te rappelle, pour son amour de jeunesse, qui est l'opposé d'elle, ce qui montre qu'il se pose des questions, qu'il regrette celui qu'il a été. C'est pour ça qu'ils se séparent, parce qu'elle est idéaliste et lui pragmatique et que ni l'un ni l'autre ne peuvent changer. Il a peur qu'elle le méprise s'il cède à la facilité et elle a peur qu'il la méprise parce qu'elle n'est pas assez attirante dans le sens facile du terme. Si "les opposés s'attirent", la différence a aussi raison de cet amour, ici.

  • #2

    Léa (lundi, 11 février 2013 17:29)

    C'est que ce**

  • #3

    lili (vendredi, 05 avril 2013 00:45)

    J'adore ce film et l'interprétation de Léa décrit exactement mon ressenti...d'ailleurs oui je le trouve très réaliste, il montre bien que parfois l'amour ne suffit pas...

  • #4

    lili (vendredi, 05 avril 2013 00:51)

    et Je rajoute que "le moment love" de ce film que je choisirais serait la fin... elle est juste intense! (d'ailleurs elle me donne toujours des frissons)

  • #5

    Marie (mercredi, 12 juin 2013 19:23)

    Je suis totalement d'accord avec Léa et lili.
    je trouve également ta critique un peu rapide... cela fait quelques tempes que je lis tes critiques et pour la plupart, je suis d'accord mais pour ce film, ça coince. Attention, ce n'est pas un problème, loin de moi l'idée de vouloir te reprocher quoi que ce soit ou de paraître impolie, je souhaite juste dire ce que j'en pense.
    Je suis moi même une grande amoureuse, et j'ai une passion pour les films romantiques et c'est pourquoi e film me touche tellement, il sonne triste, certes, mais il sonne vrai. Alors oui je sais, le happy end, c'est mieux (c'est aussi ce que je préfère) mais à un moment, il faut être réaliste et comprendre que dans certains cas, ça ne peut pas marcher.
    Je ne vais pas partir dans des descriptions longues des personnages, Léa s'en ai chargée mais juste pour dire que nos deux zozos, ils sont différents, opposés, avec leurs idées, leurs idéaux, leurs croyances, leurs mondes... Et ils se sont aimés passionnément, intensément, de la plus belle et la plus forte façon qu'il soit, mais cette opposition les a séparés. Car oui, à un moment, l'amour ne suffit à effacer le caractère, à effacer ce que l'on est au plus profond de soit. Franchement, tu dis qu'elle a sacrifié son amour pour ses idéaux, mais aurait-ce été mieux qu'elle sacrifie ses idéaux pour un amour où elle ne serait pas totalement elle même.
    Beaucoup des films romantiques mettent en scène deux opposés et rendent amoureux pour q'ils sortent ensembles et qu'ils soient heureux mais... après ? ce film exprime le "après" et pousse les Lovers a ne jamais rien prendre pour acquis et à entretenir soigneusement un amour. Je pense qu'il explique aussi qu'être amoureux, c'est bien, mais être réaliste, c'est inévitable.
    A la toute fin, ils s'aiment encore, c'est indéniable, et ils s'aimeront sans doute pour toujours, mais d'un amour passé, un souvenir, quelque chose d'ancré à jamais en eux, mais ils sont heureux ainsi, ils ont appris à vivre ainsi. Et ils sont surement plus heureux ainsi qu'en étant restés ensembles en se pourrissant inconsciemment chaque jour.
    Le titre est donc parfaitement choisi : "Nos plus belles années". Éphémères certes, mais les plus belles.
    Je pense qu'il ne faut pas oublier que l'amour dans une comédie romantique, ça continue après la fin du film.

  • #6

    naej (vendredi, 05 juillet 2013 22:56)

    vu en 74, lors de sa sortie en France. J'ai découvert Streisand par ce film, Redford à l'époque...pas du tout le Redford star internationales d'aujourd'hui (merci Babs qui elle était LA star de ces années là) et enfin, pas de débat pour moi, j'ai vu le film 47 ou 48 fois. Je sais...nuts :) en tous cas, je partage ma vie entre Paris et la Californie et ce film est un film CULTE, là bas du délire! Quant à la chanson...qui n'en a jamais entendu parler lol au fait oscarisée à l'époque :) So it's the laughter we will remember (Léa, suis très d'accord avec ton avis)

  • #7

    Muriel (lundi, 29 juillet 2013 15:26)

    Bonjour
    Ta critique est objective de ton point de vue, ce film est d un romantisme actuel , tout sauf sirupeux , incroyable pour un film américains , ils s aiment puis se séparent pour les mêmes raisons, redford est magique pas tant pour sa beauté mais pour cette façon de jouer sobre et ironique .
    J ai adore ce petit bijoux de film ou d après moi tout est réuni pour parler de cinéma

  • #8

    mimi (lundi, 18 novembre 2013 14:25)

    Salut comme les autres je pense que ta critique n'est pas juste, je pense que ce film parle d'un point essentiel, celui du "trop s'aimer" ou des histoires d'amour impossible. Je peux te dire en ayant vécue une que ce film me parle bc. Tu quittes l'autre pas parce que tu ne l'aimes pas, mais parce que la vie etc. fait qu'on est trop différent, mais l'amour que tu as pour l'autre reste inaltérable. Du reste une des dernières scènes a été reprise dans sex & city, ou Barbara caresse le visage de Robert, c'est tout l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre qui se traduit dans en geste et en ces qlq paroles.

  • #9

    jean (jeudi, 03 avril 2014 23:48)

    Je viens de voir le film dans sa nouvelle copie numérisée :je suis d'accord avec vous , lovemachine . La première moitié du film est très bonne , puis la partie qui a trait au maccartysme est trop allusive et le film devient passablement longuet . Barbara est très émouvante.

  • #10

    Richard (dimanche, 27 avril 2014 14:13)

    J'ai revu hier soir le film sur TCM.
    Pour moi, c'est Léa (11 février 2013) qui a parfaitement compris le film.
    Et comme Lili (5 avril 2013), je trouve que la scène la plus émouvante est la dernière, quand ils se retrouvent.

FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy