Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Mon âme par toi guérie - 2013

Réalisé par François Dupeyron

Avec Grégory Gadebois, Céline Sallette, Jean-Pierre Darroussin...

Durée : 2h04

 

Synopsis : Frédi a perdu sa mère. Cette dernière lui a transmis un don, dont il ne veut pas entendre parler. Mais il se trouve peu à peu contraint de reconnaître que ses mains guérissent... Il s'interroge. D'où vient ce don ? Qu'importe, il l'accepte...

 

Au cinéma le 25 septembre 2013.

Partager cette fiche...


Un avis

Par Julie (Lovenaute)
Par Julie (Lovenaute)

"Mon âme par toi guérie" mérite toute ton attention ; c’est avant tout un film indépendant, un manifeste sur le cinéma français et son industrie qui témoigne que même sans moyens mais avec une chance, nous sommes encore capables de produire des films avec du fond et du sens. Alors certes, on ne se départ pas des atours du film indé français : très ancré dans la réalité, il donne à voir la France précaire qui vit dans des mobil-homes, fatiguée et résignée mais prête à croire à la première lueur d’espoir. On a aussi une bande originale parfois un peu trop bruyante et des têtes d’affiches qui n’ont pas forcément le sourire aux lèvres et l’étoile dans les yeux. Mais si tu arrives à dépasser cela, cher loveur alors tu auras une petite pépite devant toi, pas forcément équilibrée ou cohérente, un peu en désordre et brute de décoffrage mais pleine de jolis sentiments et de foi dans la race humaine.

 

Grégory Gadebois joue un homme à la recherche de lui-même ; affublé d’un don de guérisseur dont il ne sait même pas s’il veut s’en servir, il va et vient entre ses petits boulots et sa famille. Jusqu’au jour où plusieurs rencontres lui donnent envie de croire en son don et jusqu’à sa rencontre avec Nina, où il trouve son but. L’histoire d’amour démarre malheureusement assez tard dans le film, la mise en place prenant un certain temps (nécessaire à l’histoire) et empiétant sur le développement de cette partie un peu trop expéditive dans les conclusions qu’elle veut nous faire tirer. Le personnage de Nina est, semble-t-il, très complexe mais ce qui est une évidence pour le réalisateur ne l’est pas tant pour nous. C’est d’autant plus paradoxal que Nina est la plus bavarde dans sa relation avec Frédi (Gadebois) sans jamais vraiment se donner.

 

Cette relation qui se construit donc progressivement et dans laquelle on a envie de croire ne nous en donne pas toujours la chance, contrairement aux rapports que Frédi entretient avec son amie de longue date Josiane. C’est une relation qui tient surtout grâce à l’argument de l’inexplicable, du don de Frédi et surtout, grâce à Gadebois seul. Mais l’empathie que l’on a pour Nina dépend vraiment de soi. Personnellement, je l’ai trouvée presque trop abîmée pour souhaiter la voir sauvée.

 

La morale du film n’est pas sa conclusion, fin qui d’ailleurs est un peu dérangeante (et le gros point noir du film – ça et l’utilisation à outrance d’un morceau dans la bande originale que vous identifierez rapidement) ; on apprend finalement que Frédi n’était pas seul à se chercher. Alors que lui-même s’empare de son destin, son entourage avance avec lui. C’est aussi une belle dissertation sur les rencontres et ce petit truc en plus, inexplicable et indéfinissable qui lie deux personnes entre elles.

 

A déconseiller si l’alcoolisme est un sujet sensible.

 

Conclusion

+ Naturellement, le jeu de Gadebois

+ Une belle réalisation au vu des conditions de tournage

+ Les personnages secondaires, dont Daroussin

- Il est parfois difficile de partager l’intérêt de Frédi pour Nina

- Plusieurs choses ne sont jamais expliquées

- La bande originale, pas toujours adéquate

- La fin du film, douteuse.


 

Moment Looove :
Par défaut, quand il la retrouve chez elle la première fois.

 

Bande-annonce

On en parle ailleurs sur le site...

5 films romantiques à surveiller au ciné en septembre 2013. (jeu., 29 août 2013)
>> Lire la suite

Écrire commentaire

Commentaires : 0
FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy