Derniers avis ajoutés
2016
2005
2016
2016
2016
2011
1996
2005
2004
2012
2014
2006

Au-delà de nos rêves - 1998

Réalisé par Vincent Ward

Avec Robin Williams, Cuba Gooding Jr...

Durée : 1h46

Titre original : What dreams may come

 

Synopsis : Chris et Annie forment un couple indissolublement lié capable de surmonter les plus rudes épreuves. Après quelques années d'une vie idyllique, leurs enfants, Ian et Marie, leur sont brutalement arrachés dans un accident de voiture. Si Chris cache sa douleur, Annie s'éloigne inéxorablement de lui, se mure dans sa solitude et se réfugie dans la peinture. Quand Chris est à son tour victime d'une tragique collision. Il meurt mais ne disparait pas. Il connait une autre vie a travers les peintures d'Annie qui se mettent à s'animer et il comprend, ainsi, l'âme de sa femme. 

Partager cette fiche...


Notre avis


par L'Homme
par L'Homme

Pour les Lovenautes qui nous rejoignent, je re-précise qu'un film visuellement joli, au scénario formidable et aux acteurs prodigieusement bons ne sera pas forcément un bon "film de Lover" pour une soirée romantique (nous parlons toujours d'une "soirée", mais ça peut aussi bien être une "après-midi" ou un "matin" romantique ! Le cinéma et l'amour n'ont pas de radio-réveil, le Lover non plus).

 

Chris et Annie, deux âmes sœurs unies par un grand amour, sont capables de surmonter les plus rudes épreuves. En effet, après quelques années d'une vie familiale formidable, leurs enfants, Ian et Marie, périssent dans un accident de voiture. Chris arrive à cacher sa douleur mais Annie sombre dans la dépression et se réfugie dans la peinture. Quelques années plus tard, alors que le couple semble avoir remonté la pente, Chris est à son tour victime d'une collision de plusieurs véhicules. Il meurt mais découvre alors un au-delà où il existe à travers les peintures d'Annie qui se mettent à bouger, il saisit alors l'âme de sa femme et va tenter de la sauver des enfers quand, se sentant seule au monde, elle décide de mettre fin à ses jours.

 

Quel joli titre, quelle jolie affiche, et quelles jolies images ! Malheureusement, le scénario, bien qu'original, laisse beaucoup trop de place à des phrases bateaux sur l'amour et l'âme soeur. On peut toutefois dire que ce film a le mérite de ne pas faire une représentation ultra classique du paradis. Certes, il ne s'éloigne pas de l'idée du jardin d'Eden, mais il ne colle pas non plus aux écrits bibliques et à la religion catholique qui, soyons clair, ne fait pas toujours bon ménage avec la lover attitude d'un film romantique. Alors oui, cette œuvre parle de la mort... mais elle s'attarde surtout sur la vie ce qui, même si ça ne suit pas forcément tes convictions, peut te parler à toi, qui est amoureux.

 

Il est vrai, les scènes "pleines de gouache" qui se déroulent dans les tableaux d'Annie sont très belles à regarder, on se frotte souvent les yeux, pensant que l'on ne voit pas bien l'image. Robin Williams fait du Robin Williams (j'entends par là qu'il est le même personnage que celui de "Jumanji", "Hook" ou même de "Madame Doubtfire"), mais ça n'est pas sans te déplaire young lovenaute; un lover n'a rien contre Robin Williams, même s'il n'égale pas un Jude Law en coefficient de Love.

 

Quelques mots sur le montage: Sur les scènes du début, jusqu'à la montée au paradis, on passe un peu du coca light (du "coq à l'âne" pour les lovers endormis), ce qui pourrait dérouter une loveuse pas concentrée, ne regardant que ta main s'approchant de la sienne; ou même un lover dans la lune, admiratif devant l'éclat de tes yeux. Quelques mots sur la bande-son: Classique, lyrique, rien de transcendant, je passe. La fin est... (comment le dire sans vexer le scénariste qui, de toutes façons, ne lira pas cette critique ?) ... niaise à souhait. Je n'en dirais pas plus, mais le besoin de finir l'histoire en vitesse pour en faire un film est presque palpable par le spectateur, autrement dit par toi et ta dulcinée... qui te trouvera surement niais à ton tour si tu aimes cette fin (merci le film de lover pour la soirée gâchée !!).

 

Autrement dit, "Au-delà de nos rêves" est un film appréciable, une fois, comme ça pour une soirée pop-corn tout seul... A la limite, l'avantage évident de ce film pour une séance en amoureux déjà ensemble depuis un moment, c'est que vous préfèrerez vite vous embrasser (et plus si vous êtes majeurs, vaccinés, consentant et tous les deux humains) plutôt que de continuer à regarder ce film qui vous fera perdre un temps précieux, temps qui aurait pu être utilisé pour regarder "Before Sunrise", pour ne pas le citer.

 

Pour le lover qui voudrait tout de même tenter l'expérience de la soirée romantique-cinéma avec ce film, tu n'as rien à craindre, il est tout public et plein de bons sentiments !

 

A déconseiller si ta douce est trop terre-à-terre.

 

Conclusion

+ Jolies images.

+ Un Robin Williams fidèle à lui-même.

+ Une histoire et une aventure intéressante.

 

- Un Robin Williams fidèle à lui-même.

- Certaines scènes sont niaises.

- Une fin hors propos, sur laquelle je ne m'étendrai pas, pour des raisons de confidentialité.

- Un film sympathique, mais pas assez lover.

Moment Looove :
Quand il lui dit de ne jamais renoncer, dans le parc.

 

Bande-annonce

Répliques de Lover

 

"Thank you for every kindness. Thank you for our children. For the first time I saw them. Thank you for being someone I was always proud to be with. For your guts, for your sweetness. For how you always looked, for how I always wanted to touch you. God, you were my life. I apologize for everytime I ever failed you."

"Merci de ta gentillesse. Merci pour nos enfants. Pour la première fois que je les ai vus. Merci d'avoir été quelqu'un avec qui j'étais fier d'être. Pour ton courage, ta douceur. Pour la façon dont tu t'habillais, pour avoir toujours eu envie de te toucher. Mon Dieu, tu étais ma vie. Je te demande pardon pour toutes les fois où je n'ai pas été là pour toi."


Chris Nielsen: "I forgive you.
Annie Nielsen: For killing my children and my sweet husband?
Chris Nielsen: For being so wonderful a guy would choose hell over heaven just to be around you."

Chris : "Je te pardonne.

Annie : D'avoir tué mes enfants et mon doux mari ?

Chris : Pour avoir été si parfaite qu'un homme décide d'aller en Enfer plutôt qu'au paradis seulement pour être avec toi."

Écrire commentaire

Commentaires : 0
FilmsdeLover.com a été séduit par Jimdo.fr. Contrat prénuptial. Logo et typographie FDL par la talentueuse Jup. © 2008-2016  

FilmsdeLover.com

Depuis 2008, nous ne parlons sur ce site que des comédies romantiques et des films d'amour. Lisez nos avis, consultez nos dossiers, profitez de nos idées de cadeaux, de musiques, de répliques inspirées de nos films d'amour préférés pour trouver l'inspiration en vue de votre soirée en amoureux avec l'élu(e) de votre coeur, ou bien tout(e) seul(e), sous une couverture et un chocolat chaud à portée de main, les deux seuls cas de figure où la comédie romantique est obligatoire. Bonne visite !
Créé avec amour en Normandie Created with love in Normandy